Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Mesurer l’association entre la conduite de véhicule utilitaire léger et la lombalgie : une approche TRI (rubrique sélectionnée)

Mesurer l’association entre la conduite de véhicule utilitaire léger et la lombalgie : une approche TRI

Communication scientifique

La lombalgie est un problème de santé courant chez les conducteurs, mais l’analyse de l’association entre expositions professionnelles et lombalgie est entravée par l’absence d’examen clinique standardisé. Par conséquent, la lombalgie est généralement évaluée par un questionnaire dans lequel des informations utiles sont dispersées dans de nombreuses rubriques. Analyser séparément ces rubriques ne permet pas d’évaluer correctement cette association. Nous avons utilisé un modèle analogue à la théorie de la réponse d'item (TRI, item response theory) avec une variable latente pour examiner l'association entre la conduite de véhicule utilitaire léger au travail et la lombalgie chez 406 travailleurs du secteur de la distribution de courrier et de colis à l'aide d'un questionnaire de 14 rubriques sur les douleurs ou gênes au niveau du bas du dos au cours des 12 derniers mois, concernant la durée cumulée de la douleur, son intensité, le niveau et la radiation dans les membres inférieurs, la consultation de médecin, l'utilisation de médicaments contre la douleur et les arrêts de travail. Nous avons normalisé la variable latente en fixant sa variance à la valeur un. Le lien entre la variable latente et les indicateurs de lombalgie était logistique pour les variables binaires, logistique ordonné pour les variables ordinales et linéaire pour les variables quantitatives. Les variables ordinales et les variables quantitatives ont été classées par ordre croissant de gravité. La relation entre lombalgie et exposition professionnelle à la conduite a été estimée par régression linéaire multiple, la variable latente étant la variable dépendante, en ajustant sur les facteurs individuels, les autres contraintes physiques professionnelles et les facteurs psychosociaux. Les analyses ont été faites séparément chez les hommes et les femmes. Tous les coefficients de saturation entre la variable latente et les indicateurs de lombalgie étaient positifs (p <0,001), ce qui indique que la variable latente correspond à une altération de la santé du bas du dos. Chez les hommes, la durée de conduite (p = 0,007) et la pénibilité perçue des contraintes posturales pendant la conduite (p = 0,024) étaient associées à la lombalgie alors que chez les femmes, aucune contrainte liée à la conduite n'était associée à la lombalgie. En l'absence d'un outil clinique normalisé, les études de l'association entre expositions professionnelles et lombalgie pourraient bénéficier de méthodes permettant d’extraire l’information diffuse contenue dans un questionnaire dédié.

  • Fiche technique

    Fiche technique

Disciplines de recherche
Epidémiologie
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications