Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Facteurs professionnels associés à la santé perçue physique et mentale chez les postiers (rubrique sélectionnée)

Facteurs professionnels associés à la santé perçue physique et mentale chez les postiers

Communication scientifique

Objectifs. L'objectif de l'étude était d'analyser l'effet de la conduite d'un véhicule léger (VUL) exercée dans le cadre d’activités de messagerie sur la santé physique et mentale perçues chez des postiers, en tenant compte des conditions de travail (contraintes physiques, organisation du travail et facteurs psychosociaux) et des facteurs de confusion habituels.
Méthodes. L'étude a été réalisée dans un groupe de 306 postiers ayant une activité de distribution/collecte exclusive par VUL, comparé à un groupe de 100 postiers ne conduisant pas de VUL (postiers manutentionnaires et facteurs à pied). Les postiers ont complété un questionnaire auto-administré afin de caractériser, au niveau de leur situation de travail, la conduite professionnelle le cas échéant, les facteurs physiques, les conditions de travail organisationnelles et psychosociales, et les caractéristiques personnelles. De plus, la santé physique et mentale perçues a été mesurée à l'aide du questionnaire SF12 (12 items). Les items du SF12 ont été combinés en deux scores résumés: le score résumé physique (PCS) et le score résumé mental (MCS). Enfin, les chefs d’établissement des postiers ont été interrogés au moyen d'un questionnaire sur les caractéristiques organisationnelles au niveau de l'établissement. Des modèles multiples de régression ont été réalisés séparément chez les hommes et les femmes.
Résultats. Les scores moyens de PCS et MCS étaient de 49 (9,1) et de 47 (7) pour l'échantillon de l'étude. Aucune différence significative entre les groupes n'a été mise en évidence.
Chez les hommes, le score PCS était associé négativement à un effort physique perçu élevé pendant le chargement du véhicule et pendant la distribution mais positivement associé à un effort physique perçu élevé lors du retour à l’établissement. Le score MCS était négativement associé à des fréquences élevées de contraintes posturales au niveau des membres supérieurs pendant la conduite. Chez les femmes, le score MCS était associé négativement à un effort physique élevé perçu lors de la phase de tri initial et de la planification de la tournée. La durée de la phase de tri du courrier et des colis était positivement associée au score PCS.
Les facteurs psychosociaux associés négativement à la santé perçue étaient les suivants: manque d’autonomie au travail (PCS chez les hommes), forte demande psychologique (PCS chez les femmes), agression physique (PCS chez les femmes), nécessité de cacher ses émotions (PCS chez les hommes; MCS chez les hommes et les femmes), nécessité de faire des tâches que l’on désapprouve (PCS chez les hommes) et peur de perdre son emploi (MCS chez les femmes).
Trois facteurs organisationnels évalués au niveau de l'établissement avaient un effet direct et négatif sur la santé perçue: appartenir à un établissement n’ayant pas d’objectif au niveau individuel (PCS et MCS chez les hommes), évolution vers des objectifs plus exigeants (PCS chez les femmes) et contrôle permanent des postiers soit par la hiérarchie ou par un suivi informatique des opérateurs au poste de travail (MCS chez les hommes). Un seul facteur organisationnel évalué au niveau individuel avait un effet direct sur la santé physique perçue: être concerné par de nouvelles organisations de travail, en particulier celles sans pause méridienne, était négativement associée au score PCS chez les hommes.
Conclusions. La plupart des facteurs étudiés étaient des facteurs de risque pour PCS et MCS. Compte tenu du fait qu’une faible santé physique et mentale perçue peut conduire à des événements de santé importants, il est important de promouvoir des environnements de travail "sains" en tenant compte des facteurs professionnels modifiables que nous avons mis en évidence.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2018
    • Langue

      Anglais
    • Discipline(s)

      Epidémiologie - Ergonomie
    • Auteur(s)

    • Référence

      22/5/2019-PARIS ISSY-LES-MOULINEAUX-Well Being at work in a changing world: challenges and opportunities
Disciplines de recherche
Epidémiologie
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications