Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Déterminants de la qualité de l’air intérieur : quels mécanismes impactent les concentrations en polluants ? (rubrique sélectionnée)

Déterminants de la qualité de l’air intérieur : quels mécanismes impactent les concentrations en polluants ?

Communication scientifique

Devant la diversité à la fois de la nature des polluants et des mécanismes déterminants la qualité de l’air intérieur, il est important de noter que les concentrations en polluants doivent être considérées comme non constantes et non homogènes dans un bâtiment donné. Ce n’est qu’en agissant sur chacun des déterminants de la qualité de l’air, dans la mesure de ce qui est économiquement et écologiquement envisageable, que l’on pourra atteindre une qualité d’air optimale dans les bâtiments. Pour ce faire, appliquer une démarche de prévention classique, consistant à d’abord tenter de supprimer ou substituer les sources de pollution, semble être particulièrement adaptée. Pour cela, on cherchera donc à éviter les sources directes liées à l’activité humaine, à choisir des matériaux qui ne se comportent pas en sources pour le bâti et le mobilier, à optimiser la ventilation en s’assurant qu’elle n’apporte pas de pollution supplémentaire, et à maîtriser les paramètres environnementaux de sorte à ce qu’ils agissent favorablement sur la qualité de l’air intérieur.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2019
    • Langue

      Français
    • Discipline(s)

      Aéraulique–ventilation-captage
    • Auteur(s)

    • Référence

      12/3/2019-PARIS-Journée thématique Qualité de l’Air des Bâtiments : Démarche de Qualification des Produits, Systèmes et Procédés
  • Étude(s) de rattachement
Disciplines de recherche
Aéraulique–ventilation-captage
Etudes Publications Communications