Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. L’analyse des stratégies gestuelles pour prévenir les TMS : le cas des ébarbeurs dans la fonderie (rubrique sélectionnée)

L’analyse des stratégies gestuelles pour prévenir les TMS : le cas des ébarbeurs dans la fonderie

Communication scientifique

Dans une visée de prévention des troubles musculosquelettiques (TMS), une entreprise du secteur de la fonderie s’est orientée vers une solution cobotique pour l’activité d’ébarbage. Afin de disposer d’un référentiel lors de l’analyse des situations avec l’usage du cobot, une première étape, objet de la présente communication, a porté sur l’analyse des stratégies gestuelles lors de l’ébarbage manuel (sans cobot). Cette analyse, pour la prévention des TMS, permettra d’appréhender la diversité des stratégies gestuelles des individus afin d’analyser leur évolution dans la situation avec le cobot. Cinq jours et demi d’observations de l’activité de travail de sept ébarbeurs et une auto-confrontation simple réalisée auprès de deux ébarbeurs de 1h15 ont été réalisés. Des observables ont pu être identifiés afin de renseigner leurs stratégies gestuelles, qui ont ensuite été formalisées par l’analyse de contenu des entretiens. Les stratégies gestuelles ont été caractérisées selon le positionnement de l’ébarbeur par rapport à la pièce (3 modes opératoires), l’utilisation de la meuleuse (2), la direction et le sens du mouvement de la meuleuse (8) et l’orientation de la meuleuse par rapport à l’ébarbeur (4). Les résultats ont montré une diversité intra et interindividuelle des stratégies gestuelles des ébarbeurs. En effet, ces dernières peuvent faire intervenir soit le même mode opératoire pour aboutir à un but différent (par exemple, lors du tronçonnage, les deux opérateurs se sont placés côté extérieur de la pièce : l’un pour obtenir une meilleure visibilité, l’autre pour se mettre en sécurité) soit des modes opératoires différents pour aboutir au même but (par exemple, lors du meulage des nervures, les ébarbeurs ont orienté leur meuleuse différemment pour gagner du temps). L’analyse de ces stratégies gestuelles permet de mieux comprendre comment cette diversité s’exprime dans l’activité manuelle d’ébarbage. Dans une préoccupation de prévention des TMS, cette diversité gestuelle devra être interrogée dans le cadre de l’évolution des situations de travail incluant un cobot.

Disciplines de recherche
Biomécanique
Etudes Publications Communications
Physiologie du travail
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications