Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Mobiliser les théories de la complexité pour agir dans l’organisation. Un cas concret pour alimenter une réflexion collective. (rubrique sélectionnée)

Mobiliser les théories de la complexité pour agir dans l’organisation. Un cas concret pour alimenter une réflexion collective.

Communication scientifique

Les théories de la complexité (Morin & Le Moigne, 1999), particulièrement bien représentées dans les pays francophones, permettent d’aborder la question du bien-être au travail dans les nouveaux contextes de travail marqués par des impératifs de prise en compte de critères liés à la RSE, ce qui inclut des problématiques psychosociales. Par rapport à des approches plus traditionnelles en gestion des risques, cela introduit des nouvelles grilles de lecture en termes par exemple de rétroactivité causale, de positionnement de l’intervenant, de mixage des niveaux d’analyse entre le meso (le collectif de pairs ou l’équipe), le macro (l’entreprise, sa culture, voire la société) et le micro (l’individu), conçus comme cohérents entre eux (propriété hologrammatique Selon lequel, dans certains systèmes complexes la partie est inscrite dans le tout et le tout est inscrit dans la partie. La culture et les normes sociales (collectives) sont intégrées dans les représentations individuelles de la normalité et de la bienséance ; le programme génétique de tout l’individu est dans chacune des cellules du corps., selon la terminologie de Morin). Des questions comme le déni du risque et son inverse, la prise de conscience du risque, peuvent ainsi être revisitées en circulant entre les niveaux d’appréhension du plus large au plus local. Comment l’individu construit-il une relation d’authenticité avec lui-même par rapport à des tensions liées un état de surcharge patent ou avec la perte de tout plaisir au travail ? Quel lien avec les risques de décompensation ? Comment un collectif, incluant le management intermédiaire, se positionne-t-il face à une surcharge collective ou une tâche jugée inatteignable ? Comment l’entreprise, y compris les services dont les fonctions sont liées à la mise en visibilité et au traitement des risques psychosociaux peut-elle ou non admettre et réagir face à ces risques ? A ce stade de développement des travaux en lien avec le bien-être, nous privilégions un angle d’intervention par les collectifs (méthodologie du théâtre-forum) ciblé sur la mise en visibilité des tensions et leur traitement par l’intelligence collective. Le collectif de chercheurs réunis lors de ce séminaire devrait nous permettre de bénéficier de la réflexion du groupe pour renforcer ce ciblage et le cas échéant, envisager une articulation avec d’autres angles ou méthodes d’approche, visant la prise de conscience ou la transformation.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2019
    • Langue

      Français
    • Discipline(s)

      Psychologie du travail - Ergonomie
    • Auteur(s)

    • Référence

      25/1/2019-KOHLHUTTE-Journées d’étude en Psychologie guidées par l’entraînement mental à l’attention-vigilance « Bien-être, état de conscience optimal, intelligence collective et recherche innovante en psychologie ».
  • Étude(s) de rattachement
Disciplines de recherche
Psychologie du travail
Etudes Publications Communications
Ergonomie
Etudes Publications Communications