Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Services aux entreprises
  3. Innovation et technologie
  4. Évaluation et diagnostic
  5. CIP 10-M, dispositif de prélèvement d’agents biologiques (rubrique sélectionnée)

CIP 10-M, dispositif de prélèvement d’agents biologiques

Caractériser l’exposition aux polluants biologiques

Conçu pour l’analyse des agents biologiques présents dans l’air, le dispositif de prélèvement baptisé CIP10-M facilite la caractérisation de l’exposition des salariés.

L’INRS a contribué à la mise au point d’un dispositif de prélèvement visant à évaluer la nature et la quantité d’agents biologiques présents dans l’air. Baptisé CIP10-M, il favorise le maintien de la viabilité des microorganismes et facilite leur analyse.

Quel est l’intérêt du CIP10-M ?

Son principal avantage tient au fait que les agents biologiques sont prélevés dans une coupelle qui favorise le maintien de l’intégrité et de la viabilité des microorganismes collectés. Spécialement conçue par l’INRS, cette coupelle métallique, rotative et autoclavable, est associée au CIP 10, dispositif de prélèvement portatif destiné à la mesure des expositions individuelles aux poussières. Le CIP 10, équipé de la coupelle microbiologique, se nomme CIP10-M. Porté par le travailleur, il permet d’effectuer un prélèvement individuel dans sa zone respiratoire. Il peut également être utilisé à poste fixe pour mesurer des concentrations ambiantes dans une atmosphère de travail.

Schéma illustratif de la coupelle rotative du CIP 10-M pouvant contenir un liquide de collecte.

Comment fonctionne le CIP 10-M ?

L’air ambiant et les particules sont aspirés à l’intérieur du CIP 10 en passant par un sélecteur représentatif de l’une des trois fractions conventionnelles liées à la santé (inhalable, thoracique ou alvéolaire). Les agents biologiques présents dans l’air sont ainsi collectés dans la coupelle rotative contenant un liquide. Une analyse du liquide de collecte est effectuée a posteriori en laboratoire par une technique de dénombrement, de dosage ou d’identification. L’exploitation de ces analyses permet d’évaluer la qualité microbiologique de l’air et l’exposition du travailleur aux microorganismes. Un guide d’utilisation est disponible dans la fiche MétroPol dédiée au CIP 10

 

La coupelle du CIP 10-M, initialement prévue pour prélever des microorganismes ou des composés microbiens (bactéries, endotoxines, etc.), peut également être utilisée pour le prélèvement de certains composés chimiques sous forme particulaire (tels que les isocyanates MDI).

 

Où trouver le CIP 10-M ?

Le CIP 10-M est commercialisé par la société TECORA fabricant du dispositif CIP 10. Le brevet décrivant la coupelle microbiologique FR2851657 est accessible depuis le site de l’INPI  et libre d’exploitation pour tout industriel.

 

En savoir plus
Mis à jour le 25/09/2018