Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Services aux entreprises
  3. Innovation et technologie
  4. Aide à la décision et outils de management
  5. Premedia (rubrique sélectionnée)

PRÉMÉDIA estime la durée de vie des masques de protection respiratoire

Aide à l’évaluation du fonctionnement des cartouches utilisées dans les APR

Dans l’optique d’aider les entreprises à évaluer le fonctionnement des cartouches utilisées dans les appareils de protection respiratoire (APR), l’INRS a développé le logiciel PRÉMÉDIA. Accessible en ligne, cet outil calcule la durée de vie de ces cartouches en fonction de leurs conditions d’utilisation.

Pourquoi les cartouches des appareils de protection respiratoire (APR) doivent-elles être changées ?

Afin de protéger les travailleurs contre l’inhalation d’un air pollué, certains APR filtrants utilisent des cartouches constituées de matériaux adsorbants, capables de « fixer » les molécules de gaz ou de vapeurs organiques considérées comme nocives. Concrètement, ces cartouches retiennent les contaminants au fur et à mesure que l’utilisateur respire et que l’air les traverse. Problème : après un certain temps d’utilisation, l’adsorbant sature, c’est-à-dire qu’il n’est plus capable de retenir le polluant et donc de purifier l’air. Le masque de protection respiratoire perd alors toute efficacité, la cartouche doit donc être remplacée par une neuve.

Comment estimer la durée de vie des cartouches adsorbantes ?

Le logiciel PRÉMÉDIA propose aux concepteurs, fabricants et utilisateurs d’APR, mais aussi aux préventeurs en entreprise, d’estimer la durée de vie des cartouches adsorbantes. Il suffit pour cela de préciser le type de cartouches utilisées et leurs conditions d’utilisation. En effet, la durée de vie de ces cartouches dépend de leur nature (choix du matériau constitutif, activation spécifique de la surface…), de la façon dont elles sont mises en œuvre (densité du matériau, temps de contact entre le polluant et l’adsorbant, vitesse de passage de l’air pollué…) et aussi des polluants auxquels elles sont confrontées (nature et concentration).

Quels sont les avantages de PRÉMÉDIA ?

Alors que les cartouches qui équipent les appareils de protection individuelle des voies respiratoires ont des capacités d’adsorption très variables, PRÉMÉDIA propose une solution simple et rapide pour définir et valider leur durée de vie. Son atout réside dans sa capacité à prendre en compte les conditions réelles de travail et d’exposition aux solvants. Ce logiciel offre ainsi un complément à la norme européenne, qui sert aujourd’hui de référence pour la certification des APR (EN 14387). Elaborée sur une série de tests limités, celle-ci ne permet pas, en effet, de prévoir la performance d’APR en fonction de tous les produits utilisés.
 

Comment utiliser PRÉMÉDIA ?

Accessible en ligne et gratuit, PRÉMÉDIA utilise un algorithme de calcul reposant sur de la modélisation complétée par des essais réalisés au sein des laboratoires de l’INRS. Son utilisation reste néanmoins très simple. Afin d’évaluer la durée de vie des cartouches de son APR, l’utilisateur doit préciser certaines conditions d’utilisation :

  • Type du ou des contaminants rencontrés (au plus trois)
  • Concentrations ambiantes des contaminants (issues de mesures ou estimées)
  • Température et humidité relative ambiantes
  • Estimation de la charge de travail (faible, moyenne ou élevée)
  • Caractéristiques de l’APR et de la cartouche (fabricant, modèle)
Mis à jour le 20/06/2013