Acces rapides :
dossier :

Risques biologiques

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Risques
  3. Biologiques
  4. Comment les agents biologiques se transmettent-ils ? (rubrique sélectionnée)

Comment les agents biologiques se transmettent-ils ?

Les agents biologiques se transmettent en suivant une chaîne de transmission, depuis le réservoir d’agents biologiques, jusqu’à l’hôte potentiel.

Mesures de prévention contre les agents biologiques

"Comment se transmettent les agents biologiques ?"

Le réservoir

Le réservoir est le lieu dans lequel s’accumulent les agents biologiques. Il peut être vivant ou inanimé :
 

  • Vivant, ce peut être tout ou partie d’un être humain (peau, appareil respiratoire, salive, sang...) ou d’un animal (cuir, laine, cervelle…).
     
  • Inanimé, ce peut être le sol (agent du tétanos…), l’eau (virus de l’hépatite A, amibes, agent du choléra…) ou un objet contaminé (seringue abandonnée…).

Les portes de sorties ou modes d’accès au réservoir

Pour qu’il y ait exposition, il faut que les agents biologiques puissent sortir du réservoir ou que le travailleur puisse avoir accès à ce réservoir.

Une infection pulmonaire peut être un risque pour l’entourage (du fait de la toux ou de crachats par exemple) tandis qu’une infection articulaire n’est un risque que pour les soignants qui vont pratiquer un geste invasif sur l’articulation concernée.

Transmission

A partir du réservoir, la transmission en milieu professionnel peut se faire par voie respiratoire (inhalation), par contact avec la peau ou les muqueuses, par inoculation (blessure, morsure ou piqûre d’insecte) ou plus rarement par voie digestive.

Modes de transmission et exemples de situations d’exposition

Inhalation

  • Gouttelettes émises lors de la toux
  • Poussières contaminées par des fientes d’oiseaux
  • Aérosols produits par l’utilisation de jets d’eau à haute pression sur des surfaces contaminées

Contact avec la peau ou les muqueuses

  • Projection d’eau sale dans les yeux
  • Port des mains contaminées au visage ou aux yeux

Inoculation

  • Piqûre avec une seringue abandonnée
  • Coupure avec un couteau
  • Piqûre de tique ou de moustiques

Ingestion

  • En portant les mains ou des objets contaminés à la bouche
  • En mangeant ou en fumant avec des mains contaminées

L’hôte

L’hôte potentiel se trouve au bout de la chaîne de transmission. En milieu professionnel, il s’agit du travailleur, qui pourra être contaminé et pourra développer une maladie si l’exposition est suffisamment importante, s’il n’est pas suffisamment protégé ou si son état immunitaire est déficient.

Pour en savoir plus
Mis à jour le 04/07/2014