Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Ethylamine (rubrique sélectionnée)

Ethylamine

Mise à jour : 06 décembre 2017

substance revue par les experts de l'INRS

Généralités

Identification

  • CAS

    75-04-7
  • Synonymes

    • Monoéthylamine
    • Ethanamine
    • Aminoéthane
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 9,4 mg/m³
    • 5 ppm
  • VLEP-15mn

    • 28,2 mg/m³
    • 15 ppm
  • Mentions

    Peau (ACGIH)

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H319
    • H335
  • DFG

    • Reprotoxique : D

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Chez l'animal, absorbé par toutes les voies mais aucune donnée quantitative disponible (FT N°134)

Métabolites

Chez l'homme, 32% sont excrétés sous forme inchangée ou métabolisée (acide acétique), substance endogène (FT N°134)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes oculaires Irritation des yeux

H319

 

FT N°134 / NIOSH / ACGIH (citant Armor 1950) 

Homme, milieux professionnels

A faible exposition (EA sous forme gazeuse ou vapeur), symptômes d'irritation oculaire et d'œdème cornéen en milieu professionnel. 

Atteintes oculaires Atteinte de la cornée (nécrose, œdème)

H319

 

ACGIH, FT N°134(citant Brieger et Hodes 1951)

lapin ; 50 ppm, 7 h/j, 5j/sem, 6 semaines

Multiples érosions épithéliales, œdème de la cornée et de la membrane nictitante après 2 semaines

 

HSDB TOXNET

rat ; 5000-12000 mg/m3, 4 heures

Gonflement et aspect laiteux de la cornée, yeux gonflés

 

FT N°134 / NIOSH / ACGIH (citant Armor 1950) 

Homme, milieux professionnels

A faible exposition (EA sous forme gazeuse ou vapeur), symptômes d'irritation oculaire et d'œdème cornéen en milieu professionnel. A plus forte concentration, hémorragies conjonctivales, opacités cornéennes et kératites. 

Atteintes des voies respiratoires supérieures Irritation des voies respiratoires supérieures

H315

 

HSDB TOXNET

Rat ; 5000-12000 mg/m3, 4 heures

Irritation du nez, sécrétions aqueuses

 

FT N°134

homme, 100 ppm

irritation du tractus respiratoire (nez, gorge, et poumons, avec détresse respiratoire)

Atteintes des voies respiratoires inférieures Irritation des voies respiratoires inférieures

H335

 

ACGIH, FT N°134 (citant Brieger et Hodes 1951)

Lapin ; 50 et 100 ppm, 7 h/j, 5j/sem, 6 semaines

50 ppm : signes d'irritation pulmonaire marquée

 

FT N°134

homme, 100 ppm

irritation du tractus respiratoire (nez, gorge, et poumons, avec détresse respiratoire)

Atteintes des voies respiratoires inférieures Oedème pulmonaire

ACGIH, FT N°134 (citant Brieger et Hodes 1951)

Lapin ; 50 et 100 ppm, 7 h/j, 5j/sem, 6 semaines

100 ppm : lésions pulmonaires plus sévères (oedèmes avec hémorragies, bronchopneumonie)

 

Atteintes rénales et de l'appareil urinaire Autres atteintes rénales

ACGIH, FT N°134 (citant Brieger et Hodes 1951)

Lapin, 50 et 100 ppm, 7 h/j, 5 j/sem, 6 semaines

100 ppm, dégénérescence parenchymateuse légère à modérée + néphrite

 

HSDB TOXNET (citant Bingham et al.)

Homme

Des atteintes rénales avec des cas de nécrose des glandes corticales surrénales ont été rapportés

Atteintes cutanées Irritation de la peau

ACGIH et FT N°134 (Citant Fasset 1963)

Cochon d'inde ; application de 0,1 mL d'une solution à 70% pendant 24 heures

Irritation sévère de la peau avec nécrose étendue et cicatrices profondes, une goutte sur la peau entraîne des brûlures nécrotiques rapides. Chez le lapin, l'effet est négligeable

 

HSDB TOXNET

Homme

Sous forme gazeuse, vapeur ou liquide, l'EA peut causer des atteintes cutanées graves, en particulier lorsque la peau est humide

Atteintes cutanées Autres atteintes cutanées

ACGIH et FT N°134 (Citant Fasset 1963)

Cochon d'inde ; application de 0,1 mL d'une solution à 70% pendant 24 heures

Irritation sévère de la peau avec nécrose étendue et cicatrices profondes, une goutte sur la peau entraîne des brûlures nécrotiques rapides. Chez le lapin, l'effet est négligeable

Atteintes oculaires Autres atteintes oculaires

H319

 

FT N°134 / NIOSH / ACGIH (citant Armor 1950) 

Homme, milieux professionnels

En cas de contact occulaire avec de l'EA liquide, une altération permanente de la vision peut survenir


Problèmes de vision mentionnés appellés "glaucopsia" (Jang 2016). Spécificité des amines aliphatiques. 

Bibliographie

American Conference of Governmental Industrial Hygienists. TLVs and BEIs Documentation. Cincinnati, OH: ACGIH Worldwide, 2013.

FT N°134 - INRS, 2013.

Hazardous Substances Data Bank - Ethylamine. TOXNET, 2017.

Jang JK -  Amines as occupational hazards for visual disturbance. Ind Health. 2016 ; 54 : 101-115.

National Institute for Occupational Safety and Health. NIOSH pocket guide to chemical hazards. Cincinnati, Ohio: NIOSH, 2007.

En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).