Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Ether diéthylique (rubrique sélectionnée)

Ether diéthylique

Mise à jour : 02 mars 2017

substance revue par les experts de l'INRS

Généralités

Identification

  • CAS

    60-29-7
  • Synonymes

    • Oxyde de diéthyle
    • Ether éthylique
    • Diéthyléther
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 308 mg/m³
    • 100 ppm
  • VLEP-15mn

    • 616 mg/m³
    • 200 ppm

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • EUH066
    • H224
    • H302
    • H336
  • CIRC

    3
  • DFG

    • Reprotoxique : D

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

DEMETER 2010

Absorption importante et rapide par voie pulmonaire, digestive et probablement cutanée ; transport rapide vers le cerveau, le tissu adipeux et à moindre degré vers les muscles et les organes.

Traverse la barrière placentaire chez le rat, la souris et le cobaye.

 

CNESST 2006

Absorption cutanée négligeable

Le métabolisme de l'alcool éthylique (administré par injection) est inhibé chez des rats anesthésies avec l'éther diéthylique.

Métabolites

DEMETER 2010

Peu ou pas métabolisé chez l’homme ; excrétion par les poumons sous forme inchangée (90 %).

Métabolites mineurs : CO2 et acétaldéhyde.

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes des voies respiratoires supérieures Irritation des voies respiratoires supérieures

FT N°10, CNESST

Irritation nasale chez l’homme dès 200 ppm pendant 3 à 5 min

Atteintes du système nerveux central Dépression du système nerveux central

H336

 

  • Effets anesthésiant pour des fortes concentrations chez l’homme (10 à 15 %, FT) et l’animal (anesthésie profonde, souris, 64000 ppm, Arvidson 1992)
  •  
  • Frantik et al 1994

Rats et souris

Exposition corps entier 4 h pour le rat mâle et 2 h pour la souris femelle ; évaluation du potentiel évoqué en réponse à une courte décharge électrique (signe de dépression du SNC)

Estimation de la concentration à l’origine d’une dépression du SNC (30 %) : 2300 ppm pour le rat, 4100 pour la souris (mesure de la durée et la rapidité d’extension tonique des membres inférieurs, respectivement chez le rat et la souris)

Bibliographie

Arvidson B - NEG and NIOSH basis for an occupational health standard, Ethyl ether. Arbete och Halsa, 1992.

Ether éthylique - Répertoire toxicologique. CNESST, 2006

DEMETER 057 - INRS, 2010.

Frantik E, Hornychova M et Horvath M -  Relative acute neurotoxicity of solvents: Isoeffective air concentrations of 48 compounds evaluated in rats and mice. Environ Research. 1994 ; 66 : 173-185.

FT N°10 - INRS, 2007.

En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).