Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. 1,4-Dichlorobenzène (rubrique sélectionnée)

1,4-Dichlorobenzène

Mise à jour : 06 décembre 2017

substance revue par les experts de l'INRS

Généralités

Identification

  • CAS

    106-46-7
  • Synonyme

    • p-Dichlorobenzène
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire indicative
  • VLEP-8h

    • 4,5 mg/m³
    • 0,75 ppm
  • VLEP-15mn

    • 306 mg/m³
    • 50 ppm
  • Mentions

    Peau (MAK)

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H319
    • H351
    • H400
    • H410
  • Catégories

    • C2
  • CIRC

    2B
  • ACGIH

    • A3
  • DFG

    • Cancérogène : 4

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Le 1,4-dichlorobenzène est absorbé rapidement par voies respiratoire et digestive. L'absorption par inhalation (60 % chez la souris et 30 % chez le rat) est plus faible que par voie digestive (environ 70 % chez le rat et la souris) (FT224).

Le 1,4-dichlorobenzène est absorbé et largement distribué par voies respiratoire et digestive. Il est métabolisé principalement en dérivés sulfo- et glucuro-conjugués du 2,5-dichlorophénol et éliminé essentiellement par voie urinaire, mais également par voies pulmonaire et fécale (FT224).

Métabolites

FT224

Dérivés sulfo et glucuroconjugués

2,5-Dichlorohydroquinone

2,5-Dichlorophénol (métabolite majeur)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes oculaires Irritation des yeux

H319

 

EU RAR 2004

Concentrations en 1,4-dichlorobenzene entre 15 et 85 ppm (moyenne de 45 ppm)

Irritation des muqueuses oculaires chez les travailleurs exposés

Effets cancérogènes et/ou mutagènes Cancer du foie

IARC 1999

Classement 2B

 

EU RAR 2004

Rat et souris, inhalation, 104 semaines, 0, 20, 75, 300 ppm, 6h/j 5j/sem

Souris, carcinomes hépatocellulaires à 300 ppm chez les mâles et les femelles

 

SCOEL 2014

Pour les effets cancérogènes hépatiques chez la souris, le NOAEL est de 300 mg/kg/jour per os et 75 ppm par inhalation chez les souris.

Bibliographie

European Union Risk Assessment Report - 1,4-Dichlorobenzene. Volume 48, 2004.

FT224 - INRS, 2016.

IARC - Monographie 73, 1999. 

Recommendation from the Scientific Committee on Occupational Expsoure Limits fir 1,4-Dichlorobenzene - SCOEL/SUM/65, 2014.

En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).