Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Acétate d'éthylglycol (rubrique sélectionnée)

Acétate d'éthylglycol

Mise à jour : 02 mars 2017

substance revue par les experts de l'INRS

Généralités

Identification

  • CAS

    111-15-9
  • Synonymes

    • Acétate de 2-éthoxyéthyle
    • EGEEA
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 11 mg/m³
    • 2 ppm
  • Mentions

    peau

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H226
    • H302
    • H312
    • H332
    • H360FD
  • Catégories

    • R1B

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Absorption par les 3 voies (MAK, NIOSH)

Hydrolyse rapide conduisant à la formation d’acide acétique et de 2-éthoxyéthanol, à son tour transformé en acide 2-éthoxyacétique (métabolite responsable des effets toxiques observés) ; même métabolisme que le 2-éthoxyéthanol (MAK, FT)

Métabolites

2-éthoxyéthanol, acide éthoxyacétique, dioxyde carbone, N-éthoxyacétylglycine (MAK, FT, SCOEL)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes du système hématopoïétique Thrombopénie
  • LOAEL 100 ppm

Espèce : rat et lapin femelle

Conditions expérimentales : 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15 (rat) ou GD 6-18 (lapin)

lapin : diminution du nombre de plaquettes (à partir de 100 ppm)

rat : modifications paramètres hématologiques (dont  la diminution plaquettes à partir 100 ppm)

(Tyl et al, 1988)

Atteintes du système reproducteur masculin Atteinte testiculaire

H360FD

 

    Etude de reproduction sur 2 générations, souris, voie orale (boisson), 930 – 1860 – 3000 mg/kg/j

    A partir de 1860 mg/kg/j : baisse du nombre de portées/couple fertile, atrophie de l’épithélium des tubes séminifères

    1860 mg/kg/j : diminution (non significative) du nombre de spermatozoïdes des animaux de la 2nde génération

    3000 mg/kg/j : diminution du nombre de spermatozoïdes, modifications ultra-structurales des spermatozoïdes et du poids des testicules, chez les animaux de la 1ère génération

    (Chapin et al, 1997)

     

     

      Souris mâles, gavage, 500 – 1000 – 2000 – 4000 mg/kg/j, 5 semaines

      Baisse de poids des testicules dose-dépendante à partir de 1000 mg/kg/j, atrophie de l’épithélium des tubes séminifères

      (Nagano et al, 1979)

      Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Atteinte embryonnaire

      H360FD

       

      • Tyl et al, 1988
      • LOAEL 200 ppm

      Espèce : rats et lapins femelles

      Conditions expérimentales : inhalation, 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15 (rat) ou GD 6-18 (lapin)

      Lapin : baisse du nombre de corps jaune et de fœtus vivants / portée (200 et 300 ppm), augmentation du nombre de résorptions totale / portée (200 et 300 ppm), augmentation du nombre de fœtus non viables (300 ppm),

       

      Rat : légère hausse du nombre d’implants non viables / portée (300 ppm)

       

      Atteintes du système hématopoïétique Anémie
      • LOAEL 100 ppm

      Espèce : rat

      Conditions expérimentales : 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15

      Modifications paramètres hématologiques (diminution globules rouges, hémoglobine, hématocrite et taille globules rouges, plaquettes, à partir 100-200 ppm)

      (Tyl et al, 1988)

      Atteintes du système hématopoïétique Autres atteinte du système hématopoïétique

      Etude transversale, groupe de 57 peintres exposés à un mélanges de solvants comprenant de l’EGEEA, groupe A le plus exposé : 3.03 ppm (maximum 18.3 ppm) et groupe B le moins exposé : 1.76 ppm (maximum 8.1 ppm). Présence de co exposition.

      Diminution significative GB (et granulocytes) dans le groupe le plus exposé par rapport au groupe contrôle, mais les auteurs jugent que non significatif cliniquement (leucopénie chez 5/30 groupe A et 1/27 groupe B). VGM augmenté dans le groupe le plus exposés, évoque toxicité au niveau de la moelle osseuse.

      (Kim, 1999)

       

      LOAEL 200 ppm

      Espèce : rat

      Conditions expérimentales : 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15

      Modifications paramètres hématologiques (augmentation globules blancs, 200–300 ppm)

      (Tyl et al, 1988)

      Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Atteinte foetale
      • Tyl et al, 1988
      • LOAEL 200 ppm

      Espèce : rats et lapins femelles

      Conditions expérimentales : inhalation, 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15 (rat) ou GD 6-18 (lapin)

      Lapin : baisse du nombre de corps jaune et de fœtus vivants / portée (200 et 300 ppm), augmentation du nombre de résorptions totale / portée (200 et 300 ppm), augmentation du nombre de fœtus non viables (300 ppm),

       

      Rat : légère hausse du nombre d’implants non viables / portée (300 ppm)

      baisse du poids fœtal à 200 et 300 ppm

       

       

      • Doe, 1984
      • LOAEL 100 ppm

      Espèce : lapins femelles

      Conditions expérimentales : inhalation, 25 – 100 – 400 ppm, 6 h/j, GD 6 à 18

      Baisse du poids fœtal (100 ppm), augmentation du nombre de pertes post-implantatoires (400 ppm)

      Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Effet tératogène
      • H360FD
      •  
      • Tyl et al, 1988
      • LOAEL 200 ppm

      Espèce : rats et lapins femelles

      Conditions expérimentales : inhalation, 0 – 50 – 100 – 200 – 300 ppm, 6 h/j, GD 6-15 (rat) ou GD 6-18 (lapin)

      Lapin : malformations externes (défauts de la queue, 200 – 300 ppm), viscérales (communication interventriculaire 200-300 ppm, absence de reins 300 ppm, absence partie de lobe pulmonaire 300 ppm) et squelettiques (côtes rudimentaires, 300 ppm) ; 100 % fœtus malformés à 300 ppm

      Rat : malformations viscérales (cardiovasculaires et rénales, 300 ppm) et squelettiques (côtes cervicales, 200 300 ppm)

       

      • Doe, 1984
      • LOAEL 100 ppm

      Espèce : lapins femelles

      Conditions expérimentales : inhalation, 25 – 100 – 400 ppm, 6 h/j, GD 6 à 18

      Malformations externes et viscérales à 400 ppm, malformations squelettiques dès 100 ppm

      Bibliographie

      Chapin RE et Sloane RA - Reproductive assessment by continuous breeding evolving study design and summaries of ninety studies. Environ Health Perspect. 1997 ; 105 (Suppl 1) : 199−395.

      Doe JE - Ethylene glycol monoethyl ether and ethylene glycol monoethyl ether acetate teratology studies. Environ Health Persp. 1984 ; 57 : 33-41.

      Fiche toxicologique n°71 - INRS, 2018.

      Kim Y, Lee NR, Sakai T, Kim KS et al. - Evaluation of exposure to ethylene glycol monoethyl ether acetates and their possible haematological effects on shipyard painters. Occup Environ Med. 1999 ; 56 : 378-382.

      MAK documentation, 1994.

      Nagano K, Nakayama E, Koyano M, Oobayashi H et al. - Testicular atrophy of mice induced by ethylene glycol mono alkyl ethers. Jap. J. Ind. Health. 1979 ; 21 : 29-35.

      NIOSH Skin notation profile 2-Ethoxyethyl acetate, 2014.

      Tyl RW, Pritts IM, France KA, Fisher LC et al . - Developmental Toxicity Evaluation of Inhaled Z-Ethoxyethanol Acetate in Fischer 344 Rats and New Zealand White Rabbits. Fund Appl Toxicol. 1988 ; 10 : 20-39.

      En savoir plus

      MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).