Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Acrylate de méthyle (rubrique sélectionnée)

Acrylate de méthyle

Mise à jour : 25 février 2019

Substance revue par les experts de l'INRS.

Généralités

Identification

  • CAS

    96-33-3
  • Synonyme

    • 2-Propénoate de méthyle
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 18 mg/m³
    • 5 ppm
  • VLEP-15mn

    • 36 mg/m³
    • 10 ppm
  • Mentions

    Allergie cutanée (France)

    Peau - sensibilisant cutané (ACGIH)

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H225
    • H302
    • H312
    • H315
    • H317
    • H319
    • H332
    • H335
  • CIRC

    3
  • ACGIH

    • A4
  • DFG

    • Reprotoxique : D

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Voies d'absorption inhalatoire, cutanée et digestive (ECETOC n°37, 1998).

Distribué dans tout l’organisme et rapidement excrété dans l’urine sous forme de métabolites et dans l’air expiré sous forme de CO2.
Le métabolisme de l'acrylate de méthyle n'a pas été étu­dié chez l'homme (FT 181).

Métabolites

CO2 via l'air exhalé

Métabolites urinaires : N-acétyle-S-(2-carboxyéthyl)-cystéine méthyl ester, N-acétyle-S-(2-carboxyéthyl)-cystéine

(ECETOC n°37, 1998)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes oculaires Irritation des yeux

Classification H319 (CLP)

 

ECETOC n°37 (1998)

Hommes, exposition professionnelle moyenne de 2 ppm avec des pics pouvant atteindre 126 ppm sur des périodes de 2 à 5 min.

 

Signes mineurs d'irritation oculaire (blépharite et conjonctivite). 

Atteintes oculaires Atteinte de la cornée (nécrose, œdème)

Reininghaus et al., 1991

Rats Sprague-Dawley mâles et femelles, inhalation corps entier, 6 h/j, 5 j/sem pendant 2 ans. Concentrations : 0, 15, 45 et 135 ppm.

 

Opacification et vascularisation de la cornée à partir de 15 ppm.

Atteintes des voies respiratoires supérieures Irritation des voies respiratoires supérieures

Classification H335 (CLP)

 

Reininghaus et al., 1991

Rats Sprague-Dawley mâles et femelles, inhalation corps entier, 6 h/j, 5 j/sem pendant 2 ans. Concentrations : 0, 15, 45 et 135 ppm.

 

Hyperplasie des cellules épithéliales au niveau de la zone de transition entre l'épithélium respiratoire et l'épithélium nasal. Perte de cellules olfactives. 

LOAEL 15 ppm chez les mâles et 45 ppm chez les femelles.

Atteintes cutanées Irritation de la peau

Classification H315 (CLP) 

 

Effets observés chez l'animal suite à une application de la substance sous forme de liquide.

Sensibilisants Sensibilisation de la peau - dermatite de contact

Classification H317 (CLP)

Majorité des tests réglementaires sur le cobaye positifs.

 

Cavelier et al. 1981

Hommes, exposition cutanée à une solution d'acrylate de méthyle à 20% pendant 2 jours.

 

2 sujets sur 22 ont développé une réaction allergique cutanée.

Bibliographie

Cavelier C, Jelen G, Hervé-Bazin B et Foussereau J - Irritation et allergie aux acrylates et méthacrylates : 1. Monoacrylates et monométhacrylates simples. Ann Dermatol Vénéréol. 1981 ; 108(6-7) : 549-56.

FT 181 - INRS, 2013.

Methyl Acrylate - Health risk characterisation.  Joint Assessment of Commodity Chemicals n° 37. Bruxelles : ECETOC ; 1998 : 65p.

Reininghaus W, Koestner A et Klimisch HJ - Chronic toxicity and oncogenicity of inhaled methyl acrylate and n-butyl acrylate in Sprague-Dawley rats. Food Chem Toxicol. 1991 ; 29(5) : 329-39.

En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).