Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Plomb métallique et composés, en Pb (rubrique sélectionnée)

Plomb métallique et composés, en Pb

Mise à jour : 26 novembre 2018

Substance revue par les experts de l'INRS.

Généralités

Identification

Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 0,1 mg/m³
  • Mentions

    Valeur Limite Biologique chez l'homme : 400 µg/l

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H302
    • H332
    • H360Df
    • H373
    • H400
    • H410
  • Catégories

    • R1A
  • CIRC

    2A
  • ACGIH

    • A3
  • DFG

    • Cancérogène : 2
    • Mutagène : 3A

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Chez l’humain, on estime à 30 – 50% le taux de dépôt pulmonaire ; le taux d’absorption alvéolaire est proche de  95 % de la quantité déposée. 

Plus de 90 % de la charge corporelle en plomb stockée dans le compartiment osseux.

Les demi-vies d'élimination sont de 30 jours dans le compartiment sanguin, 40 à 60 jours dans les tissus mous et 10 à 30 ans le compartiment osseux.  Le Pb osseux est une source importante d’exposition interne et peut représenter jusqu’à 50% de sa concentration sanguine. 

L'excrétion se fait principalement dans les urines, les fécès, mais aussi dans la sueur, la salive, les phanères et le lait. 

(FT 59, 2018)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes du système hématopoïétique Anémie

Garnier 2015

< 100 µg/l : inhibition de l'ALAD précocément

400 µg/l : anémie généralement modérée, normochrome normocytaire

Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Autres atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant

Garnier  2015

120 µg/l : augmentation du risque d'avortements spontanés
< 100 µg/l : augmentation risque d'hypertension artiérielle et de pré-eclempsie
< 50 µg/l : risque accru de réduction de la croissance fœtale et du poids de naissance, retard de maturation sexuelle et de début de puberté + possible augmentation du risque d'accouchement prématuré (résultats par tjs concordants)

L'exposition prénatale affecte le développement du système nerveux central du foetus et du jeune enfant sans effet de seuil.

 

Hamilton et O'Flaherty 1994 

Chez le rat :

atteintes osseuses, effets sur la croissance et le métabolisme minéral de l’os : réduction de 20 % du contenu en calcium et phosphore des os a été observée chez de jeunes rats ayant des plombémies de 400 μg/L (expositions pré et postnatale) ; pour le groupe le plus exposé (plombémie de 700 μg/L), un retard général de croissance (poids et taille) de 10 % a été rapporté

Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Atteinte foetale
Atteintes sur le développement du fœtus, de l’embryon et/ou de l’enfant Atteinte embryonnaire
Atteintes du système nerveux central Autres atteintes du système nerveux central

Garnier 2015

< 50 µg/l : troubles cognitifs chez l'enfant décelables pour des plombémies inférieures à 50 µg/l, persistants à l'âge adulte

< 700 µg/l : troubles des fonctions neurocomportementales (NOAEL 180 µg/l)

entre 700 et 2000 µg/l : troubles mentaux organiques

> 2000 µg/l : encéphalopathie 

Atteintes du système nerveux périphérique Neuropathie périphérique

Garnier 2015

de 330 et 640 µg/l : diminution de la vitesse de conduction motrice et sensitive et augmentation des latences distales
> 1200 µg/l : neuropathie périphérique, principalement motrice, dont la forme la plus classique est la paralysie pseudoradiale

 

Atteintes du système reproducteur masculin Atteintes de la fertilité masculine

Garnier 2015

150 µg/l : une diminution du nombre ou de la concentration des spermatozoïdes, de leur motilité et du volume des éjaculats, ainsi qu’une augmentation de la proportion de spermatozoïdes présentant des anomalies morphologiques
200 µg/l : allongement du délai pour concevoir chez des hommes professionnellement exposés

Atteintes rénales et de l'appareil urinaire Atteinte tubulaire

Garnier 2015

Néphropathie tubulaire interstitielle, intéressant le tube rénal proximal mais aussi le glomérule, altération d'abord réversible puis devient chronique, de sévérité dose-dépendante.
< 50 µg/ l : diminution du débit de filtration glomérulaire
300 µg/l : enzymurie et protéinurie
500-600 µg/l : déficits fonctionnels importants, atteinte rénale définitive

Atteintes rénales et de l'appareil urinaire Atteinte glomérulaire
Effets cancérogènes et/ou mutagènes Cancer des poumons

Pb et composés du plomb classés CIRC 2A ou 2B

 

CIRC (2006) / homme

Des effets génotoxiques dans les lymphocytes périphériques sont observés chez des travailleurs exposés au plomb. Les données de mortalité par cancer dans des cohortes de travailleurs exposés ne sont pas toujours concordantes ; les résultats les plus concluants concernent un excès de risque de cancer du poumon (sans toutefois prise en compte du tabagisme et souvent d’autres co-expositions) et de l’estomac.


 

Effets cancérogènes et/ou mutagènes Autres cancers

NTP (2012)

Rat, souris ; voies orale, sous cutanée ou ip

Des tumeurs rénales (adénomes et carcinomes) ont été observées dans ces deux espèces, pour les deux sexes, et par les différentes voies d'administration testées. 
L'acétate de plomb, le sous-acétate de plomb, le phosphate de plomb ont été testés chez le rat par voie orale, sous cutanée et/ou intrapéritonéale ; chez la souris, le sous-acétate de plomb a été testé par voies orale et intrapéritonéale, et l’acétate de plomb seulement par voie orale. 

Atteintes du système reproducteur féminin Autres atteintes du système reproducteur femelle

Rapport ANSES (2016)

Les études montrent qu’il existe un effet sur la variation de la tension artérielle chez la femme enceinte pour des valeurs de plombémies inférieures à 100 μg/l.
 

Atteintes cardio-vasculaires Atteinte cardiaque

Garnier 2015

< 100 µg/l serait un facteur de risque de mortalité cardiovasculaire

Atteintes cardio-vasculaires Atteinte du système vasculaire

FT59 (2018)

Les effets cardiotoxiques sont liés à des effets inotropes et dromotropes négatifs ; le plomb a un effet arythmogène sur le myocarde et peut produire des modifications dégénératives au niveau cardiaque. Cet effet serait dû à sa capacité à former des complexes avec les macromolécules intracellulaires, en se substituant au calcium.

Au niveau vasculaire, le plomb provoque des lésions dans les cellules endothéliales avec pour conséquence une modification de l'élasticité artérielle et une sclérose des vaisseaux rénaux.

Atteintes du système auditif Atteinte cochléaire

Jamesdaniel et al 2018

souris, exposées à : 

plomb seul / 2 mM d'acétate de plomb dans l'eau de boisson, pendant 28 jours

bruit continu / 90 dB 2 h/jour, pendant 2 semaines bruit et au plomb.

 

Les expositions chroniques au plomb entrainent une régulation à la baisse (down-regulation) de tous les enzymes anti oxydants au niveau de la cochlée + une perte auditive comprise entre 8 à 12 dB.

L'exposition au bruit seul entraine une perte auditive comprise entre 11 et 25 dB.

synergie avec le bruit : perte de 11 à 25 dB en co-expos bruit.

La co-exposition bruit plomb entraine une perte auditive comprise entre 18 et 30 dB, traduisant une potentialisation des effets du bruit.

 

Roth et Salvi, 2016

Pertes auditives principalement dues à des dommages cochléaires plutôt quà une démyélinisation des voies auditives. Le plomb pourrait aussi rendre perméable la barrière hémo-labyrinthique aux autres toxiques.

Atteintes du système auditif Autres atteintes du système auditif

Ghiasvand et al. 2016

609 travailleurs d'une usine fabriquant des accumulateurs au plomb-acide, âge moyen 40 ans, exposition moyenne au bruit  75-85 dB 
durée moyenne d'exposition : 8 +/- 4 ans
plombémie moyenne : 378,5 +/- 175,5 µg/l

 

Relation dose-réponse entre plombémie et perte auditive (> 25 dB dans chaque oreille)

 

Perturbateur endocrinien Effet perturbateur endocrinien

FT 59 (2018)

Des études en milieu professionnel suggèrent des effets des fortes expositions au plomb sur la concentration sanguine de certaines hormones. Des anomalies des concentrations sériques d’hormones thyroïdiennes (en particulier thyroxine T4 et TSH) et sexuelles (notamment FSH, LH et testostérone) sont observées chez des travailleurs exposés avec des plombémies moyennes supérieures à 400-600 µg/L et 300-400 µg/L respectivement. Les résultats ne sont pas toujours cohérents et des limites méthodologiques sont généralement présentes : faibles échantillons de sujets,  possibles facteurs de confusion, réponses hormonales dans les limites physiologiques, différentes méthodes analytiques pour les dosages hormonaux.

 

NTP 2012

Chez le rat femelle, une diminution de la sécrétion de progestérone est observée au moment de l'implantation. De plus, une atteinte des récepteurs œstrogéniques utérins peut influencer le maintien de la gestation.

Bibliographie

ANSES – Expertise en vue de la fixation de valeurs limites d’exposition à des agents chimiques en milieu professionnel - document non publié. 

FT 59 - INRS, 2018.

Garnier R. Toxicité du plomb et de ses dérivés. EMC – Pathologie professionnelle et de l’environnement. 2015 ; 0(0) : 1-13.

Ghiasvand M, Mohammadi S, Roth B et Ranjbar M - The relationship between occupational exposure to lead and hearing loss in a cross-sectional survey of iranian workers. Front Public Health. 2016 ; 4 : 19. 

Hamilton JD et O’Flaherty EJ - Effects of lead exposure on skeletal development in rats. Fundam Appl Toxicol. 1994 ; 22(4) : 594-604.

Health Effects of Low-Level Lead. NTP Monograph : US Department of Health and Human Services ; 2012

Inorganic and organic lead compounds – IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans. Volume 87. IARC ; 2006.

Jamesdaniel S, Rosati R, Westrick J et Ruden DM - Chronic lead exposure induces cochlear oxidative stress and potentiates noise-induced hearing loss. Tox Lett. 2018 ; 292 : 175-180.

Roth JA et Salvi R - Ototoxicity of divalent metals. Neurotox Res. 2016.

En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).