Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Outils
  4. MiXie France
  5. Phénol  (rubrique sélectionnée)

Phénol 

Mise à jour : 06 janvier 2016

substance revue par les experts de l'INRS

Généralités

Identification

  • CAS

    108-95-2
  • Synonymes

    • Acide carbolique
    • Monohydroxybenzène
    • Phénylalcool
Fiches associées dans les autres bases de données

Valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP)

  • Nature

    réglementaire contraignante
  • VLEP-8h

    • 7,8 mg/m³
    • 2 ppm
  • VLEP-15mn

    • 15,6 mg/m³
    • 4 ppm
  • Mentions

    Peau

Classifications

  • Mentions de danger CLP

    • H301
    • H311
    • H314
    • H331
    • H341
    • H373
  • Catégories

    • M2
  • CIRC

    3
  • ACGIH

    • A4

Toxicocinétique et métabolites

Eléments de toxicocinétique

Les vapeurs de phénol pénètrent facilement à travers la peau (SCOEL 2003).

L'efficacité des absorptions cutanée ou par inhalation du phénol sont environ égale (ATSDR 2008, Piotrowski 1971)

Homme : la prise d'acide salicylique et d'aspirine augmente la concentration du phénol urinaire (ACGIH 1996)

Chez le rat, plus de 94% de la dose du phénol absorbée est éliminée dans les urines en 24 h (SCOEL 2003)

Etude par inhalation chez l’homme (6-20 mg/m3), indique un retour à la normale urinaire en 16h (Piotrowski 1971).

Absorption pulmonaire par inhalation chez des volontaires humains : 60-80 % (HSBD 2013)

Métabolites

Dioxyde de carbone (ACGIH 1996)

Conjugués sulfate du phénol et de l'hydorquinone - doses faibles ;  conjugué glucuronide à plus fortes doses (SCOEL 2003)

Effets toxiques

Classe toxicologique Effet toxique Conditions expérimentales
Atteintes oculaires Atteinte de la cornée (nécrose, œdème)

H314

 

Murphy et al 1982

Lapin, test de Draize modifié, application solution à 5 % sur des yeux irrigués avec de l'eau 30 secondes après l'exposition ou des yeux non irrigués

Opacité de la cornée observée 24 heures après l'exposition (yeux non irrigués) ou 1 heure après l'exposition (yeux irrigués)

Atteintes oculaires Irritation des yeux

H314

 

ATSDR 2008 (citant Flickinger 1976)

Rat, exposition pendant 1 h à un aérosol de 234 ppm de phénol

Irritation ocualire observée pendant l'exposition, réversible après 24h

 

Murphy et al 1982

Lapin, test de Draize modifié, application solution à 5 % sur des yeux irrigués avec de l'eau 30 secondes après l'exposition ou des yeux non irrigués

Conjonctivite chez tous les animaux traités

 

Atteintes oculaires Autres atteintes oculaires

H314

 

Propriétés corrosives dues au pH très alcalin (pKa = 10)

Atteintes des voies respiratoires supérieures Irritation des voies respiratoires supérieures

Flickinger, 1976

Rat, 900mg/m3, 8h

Irritation nasale

Atteintes hépatiques Nécrose du foie

ATSDR 2008 (citant Diechmann et al 1944)

Cobaye, lapin, rat ; 26 à 52 ppm, 7 h/j, 5 j/sem, 28-88 jours

  • Cobaye : dégénérescence centrolobulaire et nécrose du foie après 41 jours
  • Lapin : idem cobaye en moins marqué après 88 jours
  • Rat : aucun effet après 54 expositions
Atteintes hépatiques Autres atteintes hépatiques

ATSDR 2008 (citant Dalin et Kritoffersson 1974)

Rats, exposition continue à 26 ppm pendant 15 jours

Augmentation de l’activité sérique d’enzymes hépatiques (lactate dehydrogenase, AST, ALT, glutamate dehydrogenase)

Atteintes rénales et de l'appareil urinaire Atteinte tubulaire

ATSDR 2008 (citant Diechmann et al 1944)

Cobaye, lapin, rat ; 26 à 52 ppm, 7 h/j, 5 j/sem, 28-88 jours

  • Atteintes tubulaires proximales après 41 jours d’exposition chez le cobaye et, en moins marqué, chez le lapin après 88 jours ; aucun effet significatif chez le rat après 54 jours.
Atteintes cutanées Autres atteintes cutanées

H314

Substance caustique

Atteintes du système nerveux central Autres atteintes du système nerveux central

ATSDR 2008 (citant Dalin et Kritoffersson 1974)

Rats, exposition continue à 26 ppm pendant 15 jours

Légère toxicité du SNC (troubles de l'équilibre, rythme de marche désordonné et tics musculaires involontaires dans le cou)

 

SCOEL (2003) décrivant l’étude de CMA (1994)

Espèce : Rat

Conditions expérimentales : Inhalation, 25 ppm, 6h/j pendant 8 jours

Effet retenu : aucune preuve de réponse neurocomportementale

Ces effets sur le SNC ne semblent apparaître qu’aux fortes expositions

 

Flickinger (1976)

Des rats Harlan Wistar femelles exposés 8 heures à 234 ppm de phénol délivré dans un aérosol (diamètre < 1µm) n'ont démontré aucun effet neurologique à 1 heure, une légère perte de coordination motrice associée à des spasmes musculaires à 4 heures et, pour 1 rat/6, des tremblements conduisant à une perte sévère de coordination à 8 heures (retour à la normale 24h après l’exposition).

Effets cancérogènes et/ou mutagènes Effets mutagènes

H341, susceptible d'induire des anomalies génétiques

Atteintes des voies respiratoires inférieures Irritation des voies respiratoires inférieures
En savoir plus

MiXie France est un outil simple et facile à utiliser qui permet, à partir de données de mesure, d'évaluer le potentiel additif ou non des substances chimiques et de situer les niveaux d'exposition cumulés par rapport aux valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP).