Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. MétroPol
  5. 1,1,1-Trichloroéthane M-409 (rubrique sélectionnée)

MétroPol 1,1,1-Trichloroéthane M-409

Sommaire de la fiche

Cette méthode décrit le prélèvement en mode Actif sur tube de charbon actif et l'analyse par CPG détection FID de la (des) substance(s) : 1,1,1-trichloroéthane.

Données de validation : Validation non disponible

Substances

Informations générales

Propriétés physico-chimiques
Nom N° CAS Formule chimique Classification CMR
1,1,1-trichloroéthane 71-55-6

C2H3Cl3

Plus d'informations
Nom Masse molaire Densité Synonymes Fiche toxicologique
1,1,1-trichloroéthane 133,4 1,34

FT-26

Familles de substances

  • DERIVES HALOGENES DES HYDROCARBURES ALIPHATIQUES

Principe de prélèvement et d'analyse

  • État physique

    Gaz et vapeurs
  • Type de prélèvements

    Actif
  • Nom du dispositif

    tube de charbon actif
  • Plus d'informations

  • Technique analytique

    CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE
  • Injecteur

    SPLIT/SPLITLESS
  • Détecteur

    IONISATION DE FLAMME (FID)

Domaine d'application

Aucun domaine d'application défini.

Méthode de prélèvement

Dispositifs de prélèvements actifs pour les gaz et vapeurs.

Un dispositif de prélèvement :

Dispositif N°1
  • Type dispositif

    TUBE 70 mm diam 6 mm
  • Support ou substrat de collecte

    • CHARBON ACTIF
  • Quantité de support dans la plage de mesure (mg)

    100
  • Quantité de support dans la plage de garde (mg)

    50
  • Commentaires, conseils et consignes

     

Conditions de prélèvement

  • Débit de prélèvement mini (L/min)

    0,050
  • Débit de prélèvement maxi (L/min)

    0,100
  • 15 minutes (VLEP-CT possible dans ces conditions)

    oui
  • Temps de prélèvement maximum en heures

    2
  • Particularités, commentaires, conseils

    Attention : temps de prélèvement maximal à respecter < 2 h, sous peine de migration de la substance sur la 2e plage de support.

    .



Préparation des dispositifs de prélèvement en vue d’une intervention en entreprise

Méthode d'analyse

Principe général de l'analyse en laboratoire

Préparation d'analyse

  • Durée de conservation prélèvements avant analyse

    8 jour(s)
  • Conditions de conservation avant analyse

    Les tubes prélevés pourront être conservés au moins 8 jours à température ambiante.

  • Conditions de conservation échantillon préparé avant analyse

    Durant le transport, protéger les tubes de la chaleur et de la lumière. Eviter le stockage à proximité de solvants.

Une étape de préparation :
Étape de préparation N°1
  • Séparation des plages

    oui
  • Solvant ou solution

    • DISULFURE DE CARBONE
  • Type de préparation

    Désorption
  • Temps d'agitation

    30 min
Description

Ajouter 1 à 10 mL de solvant dans chacun des flacons et fermer hermétiquement. Désorber 30 minutes en agitant ou pendant 5 minutes aux ultra-sons (sans échauffement). Faire l'analyse directement sur le surnageant.

Une condition analytique :

Condition analytique N°1
  • Technique analytique

    • CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE
  • Injecteur

    • SPLIT/SPLITLESS
  • Colonne

    • SEMI-POLAIRE
  • Détecteur

    • IONISATION DE FLAMME (FID)

Étalonnage et expression des résultats

La méthode d'étalonnage indiquée est celle utilisée lors du développement. Elle n'a cependant pas de caractère obligatoire

  • Principe d'étalonnage

    externe
  • Solvant de l’étalon

    • Même solvant que celui des échantillons
  • Commentaires

    Réaliser des étalons à partir d'une (de) substance(s) de référence, commerciale(s) ou synthétisée(s) en laboratoire. Le solvant utlisé pour réaliser les solutions sera celui choisi pour le traitement des échantillons.

     

     

     

Bibliographie

[1]        Pr NF X43-267. 2004 - Air des lieux de travail. prélèvement et analyse de gaz et vapeurs organiques- Prélèvement par pompage sur tube à adsorption et désorption au solvant.

[2]        NF EN 838. Janvier 1996 - Atmosphère des lieux de travail. échantillonneurs par diffusion pour la détermination des gaz et vapeurs. Paris-La Défense, AFNOR, 1996, 40 p.

[3]        NF X 43-280. Novembre 1993 - échantillonnage passif de gaz et vapeurs. Paris-La-Défense, AFNOR, 1993, 22 p.

[4]        J.P. GUÉNIER et P. FERRARI - échantillonnage des polluants gazeux. Les badges : utilisation et comparaison avec les tubes à charbon actif. Cahiers de notes documentaires, 1981, 105, ND 1344, pp. 493-507.

[5]        J. MÜLLER, J.P. GUÉNIER - échantillonnage des polluants gazeux. 2. Le point sur les échantillonneurs passifs (badges). Cahiers de notes documentaires, 1984, 116, ND 1489, pp. 313-326.

[6]        J. MÜLLER, J.P. GUÉNIER, J. DELCOURT - échantillonnage des polluants gazeux. Le badge INRS. 1. Description. Cahiers de notes documentaires, 1989, 137, ND 1752, pp. 587-593.

[7]        J. MÜLLER, J.P. GUÉNIER, J. DELCOURT - échantillonnage des polluants gazeux. Le badge INRS. 2. Dispositif expérimental de validation. Cahiers de notes documentaires, 1990, 138, ND 1762, pp. 23-30.

[8]        J. MÜLLER, J.P. GUÉNIER, J. DELCOURT - échantillonnage des polluants gazeux. Le badge INRS. 3. Validation en laboratoire et paramètres de fonctionnement. Cahiers de notes documentaires, 1992, 146, ND 1871, pp. 51-62.

Historique

Version Date Modification(s) faisant l'objet de la nouvelle version
029 jusqu'au 23/09/2004 Création
029/V01 31/03/2007 Nouvelle présentation, création de l'historique
029/V02 Juillet 2007

Introduction du 1,2-Dichloroéthane,

Expression des écarts types (calculs, KD, KT, KC)

029/V02.01 Janvier 2009

Remplacement de la notation VLE par VLCT

L’utilisation d’un détecteur par capture électronique (pour l’analyse du dibromopropane, par exemple) n’est plus suggérée car incompatible avec l’utilisation du CS2 comme solvant de désorption

M-409/V01 juin 2016 Mise en ligne dans la nouvelle base de données MétroPol, séparation des substances de l'ancienne fiche 029.

Date de mise à jour : juillet 2016

Ancien numéro de fiche MétroPol : 029