Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Métiers et secteurs d'activité
  3. Métiers de la santé (rubrique sélectionnée)

Métiers de la santé

Santé et sécurité des professionnels de la santé

Les métiers de la santé Les professions de santé doivent sans cesse améliorer leurs pratiques opératoires et leurs équipements de travail afin de dispenser des soins de qualité aux malades. La prévention de la santé et la sécurité des personnels soignants et médicaux eux-mêmes demandent, parallèlement, à être prise en compte.

À des degrés divers, les employés des établissements de soin, de cabinets dentaires, de laboratoires médicaux ou les intervenants à domicile sont concernés par des contraintes de travail physiques, psychiques et organisationnelles.

Ils sont notamment exposés :

  • aux risques de chutes et glissades : première cause d’accident,
  • aux risques liés à l’activité physique : risques de lombalgies, de TMS ou d’accidents liés notamment aux manutentions répétées de charges et de personnes,
  • aux risques psychosociaux : risques de stress, de souffrance, de burn out et de violences,
  • aux risques infectieux : au cours des soins infirmiers (accident d’exposition au sang, par exemple), des soins d’hygiène mais aussi des activités d’entretien, de nettoyage du linge ou de gestion des déchets,
  • aux risques chimiques : risques liés à l’utilisation fréquente de produits de nettoyage, de désinfectants, d’antiseptiques, manipulation des médicaments cytotoxiques ou exposition aux gaz anesthésiants…
  • aux risques physiques : risques liés aux rayonnements ionisants (personnel travaillant dans les services de radiologie et cabinets dentaires) par exemple.
  • au risque routier lors des déplacements à domicile notamment.

Démarche de prévention adaptée aux situations de travail

En cabinet, à domicile, en établissement, d’une situation de travail à l’autre, les risques rencontrés par les métiers de la santé sont très variables. La prévention impose au chef d’établissement un repérage attentif des dangers et des situations d’exposition. Les membres du CHSCT ou les représentants du personnel et/ou les travailleurs concernés doivent être associés.

En fonction des résultats de cette évaluation, des mesures de prévention adaptées seront mises en œuvre, elles donneront chaque fois que possible priorité :

  • à la suppression des risques (par exemple supprimer les manutentions manuelles en mettant en place des aides à la manutention),
  • à défaut, à la réduction des risques à la source (dès la conception des locaux et des situations de travail),
  • ou à défaut, à la mise en place de mesures de protection collective.
Les métiers du secteur santé
Mis à jour le 04/11/2011
Produits INRS