Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Malterie et meunerie. Un salarié sur dix-huit accidenté du travail (rubrique sélectionnée)

Malterie et meunerie. Un salarié sur dix-huit accidenté du travail

Regard sur un risque

Article de revue05/2010

Ce document existe uniquement au format électronique

En 2008, l'activité " Malterie et meunerie " a occupé 5 540 salariés. Il y est recensé 302 accidents avec arrêt. L'indice de fréquence est de 54,5 accidents avec arrêt pour mille salariés : un salarié sur dix-huit s'y trouve donc victime d'accident du travail. Ce niveau de risque que soulignent encore le taux de fréquence (32,7) et le taux de gravité (2,15) est comparable à celui du Comité technique national (CTN) des industries de l'alimentation (respectivement 32,5 et 1,61). Si les accidents avec arrêt sont moins fréquents, les accidents graves ont des conséquences plus sérieuses : indice de gravité de 30,5 pour l'activité contre 14,7 pour le CTN. Ces données chiffrées sont complétées par des récits d'accidents collectés par la base de données Epicea.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article publié dans le mensuel Travail et sécurité, n°706, mai 2010
    • Référence INRS

      TS706page48
    • Auteur(s)

      BASTIDE J.C.
    • Date de publication

      05/2010
    • Collection

      Regard sur un risque

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Boulangerie, pâtisserie, meunerie

Sur le thème : Autres industries de transformation alimentaire

Sur le thème : Statistiques nationales des accidents du travail et maladies professionnelles