Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Workaholisme. Enquête au sein d'une population de salariés parisiens (rubrique sélectionnée)

Workaholisme. Enquête au sein d'une population de salariés parisiens

Article de revue09/2012

Ce document existe uniquement au format électronique

Le workaholisme correspond à un investissement excessif d'un sujet dans son travail et à une négligence de sa vie extraprofessionnelle. Ses conséquences sont délétères avec, entre autres, une mauvaise intégration dans l'équipe de travail et un risque d'évolution vers un syndrome d'épuisement professionnel. Une enquête effectuée sur 50 salariés de la région parisienne montre que 54 % d'entre eux présentent un risque moyen ou élevé de workaholisme.
Le profil type est une femme de 38 ans vivant en couple avec enfant(s). Un lien significatif entre workaholisme et anxiété est
également retrouvé. Enfin, les remarques de l'entourage familial du travailleur sur son travail excessif seraient un indicateur de workaholisme.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 7 pages, publié dans la revue Références en santé au travail
    • Référence INRS

      TF 202
    • Auteur(s)

      TAGHAVI L.
    • Date de publication

      09/2012

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Consommateur d'alcool ou de drogues