Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Évaluer l'exposition des salariés lors de la mise en oeuvre de résines époxydiques. Exemples concrets d'évaluation en entreprises (rubrique sélectionnée)

Évaluer l'exposition des salariés lors de la mise en oeuvre de résines époxydiques. Exemples concrets d'évaluation en entreprises

Etudes et enquêtes

Article de revue03/2011

Ce document existe uniquement au format électronique

Suite à des sollicitations d'équipementiers automobiles et de plusieurs entreprises des secteurs de l'aérospatiale et de la fabrication de skis, désirant évaluer et caractériser les expositions professionnelles aux résines époxydiques, l'INRS a mené des campagnes de mesurages entre 2005 et 2007.
L'ensemble des substances contenues dans les produits utilisés a été identifié, puis des prélèvements atmosphériques et surfaciques des monomères de la résine (DGEBA et/ou DGEBF), d'amines, d'anhydrides d'acides et d'éthers glycidyliques ont été effectués en entreprise. L'exposition par inhalation au monomère de la résine époxy est toujours très faible, voire non détectable, même lorsque la mise en oeuvre se fait à chaud. L'exposition, quand elle existe, est due à la présence dans l'air d'agents durcisseurs ou au contact cutané avec le monomère de la résine.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 12 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TF 190
    • Auteur(s)

      HECHT C., JARGOT D.
    • Date de publication

      03/2011
    • Collection

      Etudes et enquêtes

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Contrôle des expositions aux produits chimiques