Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Analyse des accidents de plongée sous-marine dans un centre de traitement hyperbare. Une étude italienne (rubrique sélectionnée)

Analyse des accidents de plongée sous-marine dans un centre de traitement hyperbare. Une étude italienne

Etudes et enquêtes

Article de revue01/2003

Ce document existe uniquement au format électronique

Peu d'études ont fait l'objet récemment en France d'une publication sur les accidents du travail en milieu hyperbare. C'est pourquoi, dans le cadre d'échanges entre l'INRS et son homologue italien, l'ISPESL (Istituto superore per la prevenzione e la sicurezza del lavoro), ce document est l'adaptation d'un article paru dans la revue "Fogli d'informazione ISPESL" (Analisi di incidenti disbarici a seguito di immersioni lavrative e ricreative. Fogli d'informazione ISPESL, 1/2000, pp. 118-131).
L'activité en milieu hyperbare : population concernée et techniques de plongée (activités, situations en fonction du mélange gazeux respiré, réglementation et réparation en France) ; réglementation italienne du travail subaquatique en milieu hyperbare ; accidents de décompression, description et traitement (formes légères, embolie gazeuse traumatique, maladie de décompression ou MDD, ostéonécrose aseptique).
Enquête sur les accidents de plongée : l'analyse de ces accidents a confirmé les données de la littérature concernant la corrélation entre la symptomatologie observée et les temps de latence. L'oxygénothérapie hyperbare a fait la preuve de son efficacité dans tous les cycles de traitement pour les MDD de type I et les MDD de type II de moindre gravité, ainsi que de sa capacité à permettre un rétablissement presque total dans les cas d'embolie gazeuse pris en charge rapidement après l'accident. En dépit des incertitudes persistant en raison de la limitation des connaissances sur la physiopathologie des accidents de décompression, il est possible, en procédant à une évaluation correcte des risques spécifiques aux conditions de travail en immersion, de programmer des procédures de sécurité correctes ainsi que des systèmes efficaces pour la prise en charge des situations d'urgence.
Enfin, les cycles thérapeutiques tels qu'ils sont pratiqués à l'heure actuelle, bien que pénalisés par le manque de connaissances, produisent des résultats proches de 100 % de guérison, permettant ainsi de traiter de manière efficace la cause des symptômes. Les normes opérationnelles adoptées par les organismes militaires, techniques et les entreprises spécialisées s'avèrent donc une source de références utiles.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 11 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TF 124
    • Auteur(s)

      FARRALLI F., PANICO S., RENZONI S., CARDONI F., PULTRONE V. , et coll.
    • Date de publication

      01/2003
    • Collection

      Etudes et enquêtes

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Pression