Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Le bore-out, nouveau risque psychosocial ? Quand s'ennuyer au travail devient douloureux (rubrique sélectionnée)

Le bore-out, nouveau risque psychosocial ? Quand s'ennuyer au travail devient douloureux

Article de revue03/2016

Ce document existe uniquement au format électronique

Si la surcharge de travail peut être à l'origine du burnout, la baisse ou le manque d'activité de travail inscrit le bore-out au tableau des risques psychosociaux. Le " Bore-out Syndrom " prend racine dans les terreaux fertiles des réorganisations qui se succèdent, laissant des services entiers sans mission bien définie. Prévenir l'ennui au travail est devenu un enjeu fort en raison du risque de rupture d'équilibre autour de la centralité du travail. Les directions des Ressources humaines misent aujourd'hui davantage sur les compétences d'adaptation que sur les compétences métier pour pallier le risque de désengagement au travail. Pour éviter l'inconfort émotionnel dû aux ruminations et procrastinations, des stratégies de contournements se multiplient chez les salariés. Quoique mal perçu socialement et source de culpabilité chez ses victimes, le bore-out peut néanmoins révéler des talents... à condition de pouvoir en sortir.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 9 pages, publié dans la revue Références en santé au travail
    • Référence INRS

      TC 153
    • Auteur(s)

      BATAILLE S.
    • Date de publication

      03/2016

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Risques psychosociaux