Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Dermatite professionnelle dans le secteur de l'électronique (rubrique sélectionnée)

Dermatite professionnelle dans le secteur de l'électronique

Article de revue06/2013

Ce document existe uniquement au format électronique

Le secteur de l'électronique comprend la fabrication de circuits intégrés à semi-conducteurs et de circuits imprimés, le montage de cartes à circuit imprimé et l'assemblage d'appareils contenant des cartes électroniques. Il est caractérisé par l'automatisation de la majorité des procédés, une technologie de pointe en renouvellement permanent et la diversité des produits utilisés.
Les principales dermatoses sont les dermatites de contact d'irritation et d'allergie (plus rarement des urticaires de contact). Il existe un risque de brûlures thermiques ou chimiques (acide fluorhydrique...) et de réactions potentiellement graves d'hypersensibilité au trichloroéthylène.
Les principaux irritants sont chimiques (solvants, acides et bases, flux de soudure) et physiques (fibres de verre, taux d'humidité bas en salle blanche). Les principaux allergènes sont les métaux, les résines, les flux de soudure et les additifs du caoutchouc.
La prévention technique doit mettre en oeuvre toutes les mesures suceptibles de réduire l'exposition. La prévention médicale repose sur la réduction maximale du contact cutané avec les irritants et l'éviction complète du contact cutané avec les allergènes.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 16 pages, publié dans la revue Références en santé au travail
    • Référence INRS

      TA 94
    • Auteur(s)

      CREPY M.N.
    • Date de publication

      06/2013

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Maladies de la peau et des yeux