Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Dermatite de contact aux protéines. Une dermatose professionnelle sous-estimée (rubrique sélectionnée)

Dermatite de contact aux protéines. Une dermatose professionnelle sous-estimée

Fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle

Article de revue01/1999

Ce document existe uniquement au format électronique

La dermatite de contact aux protéines a été décrite pour la première fois en 1976, chez des professionnels de la restauration préparant des sandwiches.
Les professions rencontrées sont essentiellement les métiers de la restauration et de l'alimentation et ceux mettant en contact avec les animaux ainsi que les employés de laboratoires, les esthéticiennes et les fleuristes.
Les principaux allergènes concernés sont les fruits et légumes, les épices et plantes, les protéines animales, les farines et les enzymes.
Les dermatites de contact se manifestent le plus souvent sous la forme d'un eczéma chronique avec exacerbations immédiates, urticariennes ou vésiculeuses, au contact de l'allergène protéique en cause.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 6 pages, publié dans la revue Documents pour le médecin du travail
    • Référence INRS

      TA 59
    • Auteur(s)

      CREPY M.N.
    • Date de publication

      01/1999
    • Collection

      Fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Autres industries de transformation alimentaire

Sur le thème : Maladies de la peau et des yeux