Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. L'intégration de connaissances en santé et en sécurité du travail en formation universitaire. Le cas du génie mécanique au Québec (rubrique sélectionnée)

L'intégration de connaissances en santé et en sécurité du travail en formation universitaire. Le cas du génie mécanique au Québec

Points de repère

Article de revue03/2008

Ce document existe uniquement au format électronique

Le présent projet est issu des collaborations entre la Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec (CSST), l'École de technologie supérieure (ÉTS), ses partenaires privés (Jelco-Alubox, Dessau-Soprin, Pratt & Whitney Canada), institutionnels (Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST)) et universitaires (Université du Québec à Rimouski (UQAR), Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Université de Sherbrooke, École Polytechnique de Montréal).
Le présent article vise à présenter l'importance de l'intégration de connaissances en santé et sécurité du travail dans la formation des ingénieurs. Il propose également un cadre de référence ainsi que les thématiques de risques devant être couvertes dans la formation des ingénieurs mécaniciens.
Les institutions chargées de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, les responsables de l'accréditation des programmes de formation en ingénierie, de protection du public quant à la pratique du génie et de l'enseignement en ingénierie considèrent stratégiquement déterminant l'intégration de connaissances en santé et en sécurité du travail dans les formations en ingénierie.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 5 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      PR 33
    • Auteur(s)

      HALLÉ S., NADEAU S., RODIER D.
    • Date de publication

      03/2008
    • Collection

      Points de repère