Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Validation de moyens d'arrimage pour le transport des paniers et cadres de bouteilles de gaz (rubrique sélectionnée)

Validation de moyens d'arrimage pour le transport des paniers et cadres de bouteilles de gaz

Note documentaire

Article de revue09/2012

Ce document existe uniquement au format électronique

Bien qu'il n'existe pas de données statistiques sur les accidents mettant en cause l'arrimage des charges transportées, on estime qu'ils s'élèvent à 10 000 par an, dont 25 % à l'origine du heurt d'un tiers par déversement ou échappement des charges. Les normes en vigueur ou les guides de bonnes pratiques ne sont pas toujours directement applicables pour garantir la sécurité des chargements complexes. Des études plus poussées sont alors nécessaires.
C'est ainsi que l'INRS a réalisé une étude pour assister une compagnie internationale spécialiste des gaz industriels dans sa démarche de validation d'une nouvelle remorque pour le transport des paniers et cadres de bouteilles de gaz. Cette étude est fondée sur une démarche de modélisation. Un modèle numérique d'arrimage a été établi. La comparaison avec des résultats d'essais réalisés sur piste avec un véhicule, une remorque instrumentée et des chargements types a permis de valider ce modèle.
Les simulations ont ensuite confirmé qu'en cas d'accélération intense, la remorque étudiée et le mode d'arrimage sont sûrs. L'étude a été étendue au transport des cadres sur les remorques conventionnelles. En cas de freinage intense, les efforts calculés dans les sangles sont élevés et les mouvements des chargements importants. Une étude paramétrique a alors permis de dégager des principes généraux de sécurité portant sur le transport des paniers et des cadres. Le résultat le plus important concerne le rôle de l'inclinaison des moyens d'arrimage et du coefficient de frottement entre les cadres et le plancher de la remorque. Par rapport à la méthode usuelle de sanglage transversal des cadres, les simulations montrent qu'une inclinaison longitudinale de 27° et un coefficient de frottement de 0,75, comparable à celui obtenu avec un tapis anti-dérapant, réduisent de manière significative les efforts engendrés. Par conséquent, la sécurité du transport est accrue et le nombre de sangles utilisées est moindre, d'où une diminution des risques liés à la manutention.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 11 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2362
    • Auteur(s)

      LEMERLE P.
    • Date de publication

      09/2012
    • Collection

      Note documentaire

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Transport et logistique

Sur le thème : Prévention des accidents sur la route