Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Intégrer le risque "rayonnements électromagnétiques" dans le document unique d'évaluation des risques professionnels (rubrique sélectionnée)

Intégrer le risque "rayonnements électromagnétiques" dans le document unique d'évaluation des risques professionnels

Note documentaire

Article de revue12/2011

Ce document existe uniquement au format électronique

Les applications industrielles des ondes électromagnétiques se sont multipliées au cours des dernières années. Elles sont susceptibles d'exposer les opérateurs à des champs électromagnétiques supérieurs aux limites définies par la Directive 2004/40/CE du parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004. Un recensement a permis d'identifier les équipements les plus rayonnants qui ont été classés en 8 familles : le soudage par résistance, les magnétiseurs, le chauffage par induction, la magnétoscopie, le soudage par pertes diélectriques, l'électrolyse, l'imagerie par résonnance magnétique, les micro-ondes. L'effectif d'équipements par famille a été estimé par une enquête de marché qui a dénombré notamment plusieurs dizaines de milliers de machines du type soudage par résistance ou magnétiseurs. Cette enquête a permis d'en déduire qu'au moins 100 000 opérateurs seraient, en France, susceptibles d'être exposés aux champs électromagnétiques.
Le bilan des valeurs d'exposition des opérateurs à leur poste de travail a été dressé par famille d'équipements. Un groupe constitué d'experts de l'INRS et des neuf Centres de mesures physiques des CARSAT/CRAM a mesuré les champs électromagnétiques sur 635 postes de travail équipés de machines rayonnantes. Pour chaque mesure, un indice de sévérité égal au rapport entre la valeur mesurée et la Valeur Déclenchant l'Action (VDA) recommandée par la Directive 2004/40/CE du parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 a été calculé. Les résultats montrent que pour 7 familles d'équipements sur les huit retenues, 25 à 50 % des mesures ont donné des valeurs de champs supérieures à la VDA correspondante.
Ces résultats démontrent la nécessité de moyens de prévention. La plupart du temps, la réduction de l'exposition s'obtient par un éloignement du poste de travail de la source rayonnante. Des solutions techniques existent sur certains équipements tels que par exemple le blindage pour les fours micro-ondes et les presses hautes fréquences, le patin de masse pour le soudage de bâches.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 9 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2350
    • Auteur(s)

      DEMARET P., DONATI P.
    • Date de publication

      12/2011
    • Collection

      Note documentaire

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Champs électromagnétiques