Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Affaiblissement acoustique in situ des protecteurs individuels contre le bruit - Étude bibliographique (rubrique sélectionnée)

Affaiblissement acoustique in situ des protecteurs individuels contre le bruit - Étude bibliographique

Note documentaire

Article de revue09/2008

Ce document existe uniquement au format électronique

La réglementation européenne relative à la protection des travailleurs exposés au bruit a été modifiée par la directive 2003/10/CE. Elle introduit en particulier une nouvelle obligation sous la forme de valeurs limites d'exposition : le niveau d'exposition quotidienne au bruit est limité à 87 dB(A) et le niveau de pression acoustique de crête est limité à 140 dB(C), protecteurs auditifs inclus.
La détermination de ce niveau d'exposition nécessite, d'une part, la connaissance de la composition fréquentielle de la pression acoustique du bruit d'exposition et, d'autre part, celle des valeurs d'affaiblissement acoustique des protecteurs individuels contre le bruit (PICB) telles qu'elles peuvent être estimées sur le terrain. Ces contraintes conduisent à des difficultés d'ordre métrologique et méthodologique.
L'objectif de la présente étude bibliographique est d'établir un état des connaissances actuelles sur la capacité réelle des PICB à affaiblir les bruits. Les méthodes d'essais pour la détermination de l'affaiblissement acoustique des protecteurs - en laboratoire et/ou in situ - sont décrites ainsi que les caractéristiques des sites, des bancs et des sujets d'essai. Une typologie des études a été établie en fonction de leur contenu (origine, nature, objectif) et de leur finalité.
La revue des documents étudiés met en évidence une recherche permanente des préventeurs afin d'établir des indicateurs fiables pour prédire la réelle efficacité des protecteurs in situ. En Amérique du nord, cette recherche a induit d'importantes modifications de la normalisation relative à la détermination des performances des protecteurs. Ces modifications ont été adoptées par l'ISO dans la norme ISO/TS 4869-5 en 2006.
Les résultats de la présente étude indiquent un écart important entre les valeurs d'affaiblissement acoustique affichées sur les notices des protecteurs par les fabricants et les affaiblissements réels tels qu'ils ont été estimés in situ. De plus, cet écart est variable selon le type de protecteur, allant de 5 dB pour des protecteurs de type coquilles montées sur casque de sécurité industriel à près de 22 dB pour des bouchons d'oreille en mousse à former.
Les données relatives aux bouchons moulés individualisés sont peu abondantes. Il serait donc souhaitable de mener des investigations complémentaires dans ce domaine.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 17 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2295
    • Auteur(s)

      KUSY A.
    • Date de publication

      09/2008
    • Collection

      Note documentaire

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Protection individuelle