Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Diffusion de l'air dans les salles tri des centres de traitement des ordures ménagères. Étude des caractéristiques aérauliques de quatre dispositifs d'introduction de l'air (rubrique sélectionnée)

Diffusion de l'air dans les salles tri des centres de traitement des ordures ménagères. Étude des caractéristiques aérauliques de quatre dispositifs d'introduction de l'air

Note documentaire

Article de revue03/2008

Ce document existe uniquement au format électronique

Le guide de conception des centres de tri de traitement d'ordures ménagères édité par l'INRS (référence : ED 948) préconise de placer un plénum de diffusion d'air au-dessus de chaque poste de travail. Pour des conditions de fonctionnement représentatives d'une salle de tri, les performances aérauliques de quatre plénums de diffusion de l'air sont évaluées à partir des champs d'intensité des vitesses mesurées dans deux plans : l'un en sortie du diffuseur, l'autre au niveau des voies respiratoires d'un éventuel opérateur. L'intensité moyenne spatiale de la vitesse, l'écart type relatif des intensités de vitesse et le rapport entre l'intensité moyenne de la vitesse et la vitesse débitante sont déduits des champs de vitesse obtenus. Des mesures complémentaires sont effectuées en conditions an-isothermes : un profil vertical de température est relevé sous l'axe central du diffuseur fonctionnant en mode chauffage.
Pour des conditions thermiques homogènes, un dispositif constitué d'un simple caisson et d'une unique grille perforée (taux de perforation supérieur à 45 %) est insuffisant pour obtenir un écoulement correctement orienté. Des performances correctes sont obtenues avec deux grilles perforées (taux de perforation inféreiur à 32 %) ou avec un caisson muni d'un filtre (perte de charge de 25 Pa).
En période hivernale, les dispositifs testés suivent les lois générales donnant la pénétration d'un jet en fonction de la vitesse d'introduction et de la différence de température entre l'introduction et l'ambiance. Pour un débit de 600 mètres cubes par heure et une surface de diffusion maximale de 0,8 mètre carré, les conditions optimales de fonctionnement ne peuvent être obtenues que pour un écart de température n'excédant pas 1 à 1,5°C.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 10 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2283
    • Auteur(s)

      RAPP R., HENRY F., FONTAINE J.F.
    • Date de publication

      03/2008
    • Collection

      Note documentaire

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Collecte, tri et traitement des déchets

Sur le thème : Assainissement et aération des locaux de travail