Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Limites d'exposition aux infrasons et aux ultrasons. Étude bibliographique (rubrique sélectionnée)

Limites d'exposition aux infrasons et aux ultrasons. Étude bibliographique

Note documentaire

Article de revue06/2006

Les sons dont le spectre est partiellement ou totalement en dehors de l'intervalle 20 Hz - 20 kHz sont classiquement qualifiés d'inaudibles. Pourtant, la sensibilité de l'oreille s'étend en dehors de cet intervalle, même si elle est beaucoup plus faible pour les infrasons (basse fréquence) comme pour les ultrasons (haute fréquence). De plus, l'être humain peut percevoir les infrasons comme les ultrasons par d'autres voies que le seul chemin auditif.
En milieu industriel, les sources émettant des sons dont le spectre se situe en dehors de l'intervalle 20 Hz - 20 kHz sont nombreuses. L'existence d'effets nuisibles ou désagréables à l'homme de ces sons quasi-inaudibles est un fait prouvé dès lors que leurs niveaux sont suffisamment élevés. L'article propose, au moyen d'une revue bibliographique, de préciser la physique de la transmission des infrasons et des ultrasons, la sensibilité humaine aux fréquences associées, les effets physiologiques constatés lors d'une exposition à des niveaux élevés et les mesures de prévention possibles.
Les valeurs limites d'exposition proposées par plusieurs pays sont discutées et, en l'absence de réglementation, des recommandations sont proposées.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 12 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2250
    • Auteur(s)

      CHATILLON J.
    • Date de publication

      06/2006
    • Collection

      Note documentaire
    • Prix

      2,00 € net

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Surdités