Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Comparaison de deux appareils à lecture directe (FM-7400 et Fibrecheck FC-2) par rapport à la microscopie optique à contraste de phase pour le mesurage de la concentration en nombre de fibres dans l'air (rubrique sélectionnée)

Comparaison de deux appareils à lecture directe (FM-7400 et Fibrecheck FC-2) par rapport à la microscopie optique à contraste de phase pour le mesurage de la concentration en nombre de fibres dans l'air

Note documentaire

Article de revue12/2004

Les appareils à lecture directe pour le mesurage de la concentration en nombre de fibres dans l'air sont d'une utilisation de plus en plus fréquente. La réponse de deux de ces appareils (FM-7400 et Fibrecheck FC-2) a été comparée à la méthode conventionnelle par prélèvement sur filtre et comptage par microscopie à contraste de phase. Quatre types de fibres ont été étudiées pour différents niveaux de concentration et d'humidité relative de l'air.
Le FM-7400 peut être calibré par le fabricant sur deux niveaux de sensibilité différents (standard et haute). Pour les essais pour lesquels il était réglé sur le niveau de sensibilité sur lequel il avait été calibré, le rapport entre la concentration mesurée par l'appareil et la concentration obtenue par la méthode conventionnelle varie dans le domaine (0,5 - 1) pour les différents types de fibres étudiés (chrysotile, verre et céramique).
Le Fibrecheck FC-2 est un appareil nettement moins polyvalent. Sur la base d'un étalonnage permettant une détection correcte des fibres d'amiante, il surestime de manière très importante la concentration en fibres minérales artificielles. Dans l'état où il est normalement calibré, un aérosol fin de chrysotile est très mal détecté. Pour les fibres minérales artificielles sa réponse dépend fortement de la nature des fibres. Ces appareils nécessitent d'être calibrés sur le type de fibres que l'on souhaite étudier. Malheureusement cette opération n'est pas toujours accessible à l'utilisateur et pourra demander le concours d'un laboratoire spécialisé, le fabricant lui-même n'étant pas toujours en mesure de réaliser cette opération.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 14 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      ND 2220
    • Auteur(s)

      KAUFFER E., MARTIN P., GRZEBYK M., VILLA M., VIGNERON J.C.
    • Date de publication

      12/2004
    • Collection

      Note documentaire
    • Prix

      2,00 € net

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Contrôle des expositions aux produits chimiques