Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Bruit et agents ototoxiques (rubrique sélectionnée)

Bruit et agents ototoxiques

Le point des connaissances sur ...

Brochure01/2005

Ce document existe uniquement au format électronique

Si le bruit reste la nuisance la plus nocive pour l'audition, certains agents toxiques professionnels comme les solvants aromatiques, le monoxyde de carbone et l'acide cyanhydrique, ou extra-professionnels comme les antibiotiques, les diurétiques, les salicylates et les anti-tumoraux, peuvent fragiliser l'oreille interne des salariés.
Or, les limites réglementaires à l'exposition au bruit ont été établies pour des sujets sains ne présentant pas de fragilité de l'oreille interne. Une oreille envahie par un agent ototoxique, ou une oreille vieillissante, pourrait se révéler plus vulnérable à une agression sonore qu'une oreille exposée uniquement au bruit. La question de la pertinence des limites d'exposition au bruit, ou des valeurs limites moyennes d'exposition à des agents ototoxiques lorsque des personnes sont exposées à plusieurs nuisances reste donc posée. Pour cette raison, la réglementation devrait prendre en considération les résultats scientifiques récents pour protéger l'audition des personnes exposées à des multinuisances.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Plaquette de 4 pages, format 21 x 29,7
    • Référence INRS

      ED 5028
    • Date de publication

      01/2005
    • Collection

      Le point des connaissances sur ...

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Surdités