Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Analyse des violences internes : une pratique de questionnement (rubrique sélectionnée)

Analyse des violences internes : une pratique de questionnement

Etude de cas

Article de revue10/2015

Ce document existe uniquement au format électronique

Les actes de violence interne à l'entreprise peuvent être analysés comme des accidents du travail. Problème ? : cette analyse d'accident ne permet pas d'agir en amont. Pour anticiper ces difficultés, l'INRS présente une pratique de questionnement visant à en identifier les causes dans l'organisation du travail. À condition que tous les acteurs impliqués soient informés de la démarche. Les entreprises confrontées à des actes de violence interne (voir l'article de la rubrique Décryptage " Violence interne?: derrière les conflits, l'organisation du travail en question " DC 10) ont plusieurs modalités d'action possibles. En cas de harcèlement, les acteurs impliqués peuvent agir juridiquement ou des sanctions disciplinaires peuvent être prises. La violence entre individus peut également être abordée par une action de médiation interpersonnelle, indépendamment des causes de cette violence dans l'activité de travail. Enfin, un salarié en souffrance peut être pris en charge médicalement et psychologiquement, sans qu'un plan d'action soit pour autant mis en place. Ces actions n'impliquent pas une modification du travail tel qu'il est organisé ou une conception différente du travail à venir, à la différence d'une démarche de prévention des risques professionnels.

  • Description et informations techniques
    • Document original

      Article de 4 pages, publié dans la revue Hygiène et sécurité du travail
    • Référence INRS

      EC 11
    • Date de publication

      10/2015
    • Collection

      Etude de cas

Ressources complémentaires de l'INRS

Sur le thème : Harcèlement et violence interne au travail

Sur le thème : Risques psychosociaux