Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Trichloramine (rubrique sélectionnée)

Trichloramine

Démarche globale de prévention

Vidéo01/2017
Trichloramine            Voir la vidéo complète (5 min 51)

Ce document existe uniquement au format électronique

Cette molécule, qui est à l'origine de l'odeur caractéristique des halls de piscine, est générée par la réaction entre des produits azotés de diverses origines (sueur, salive, urine, cosmétiques etc) et le chlore utilisé pour la désinfection de l'eau.
Sa présence se décèle dans l'air ambiant des piscines couvertes, des spas et des saunas.

La trichloramine peut développer des irritations oculaires, cutanées et respiratoires, des rhinites et des asthmes, ces deux dernières pathologies pouvant être reconnues comme maladies professionnelles.

Lutter contre les effets de la trichloramine s'inscrit dans une approche générale des principes de prévention liés au risque chimique. Dès lors que des salariés sont exposés à des risques chimiques, l'employeur est tenu d'évaluer, de supprimer ou réduire les risques identifiés, d'informer et former ses salariés.
Pour accompagner les professionnels dans cette démarche, L'INRS a développé plusieurs outils pour agir sur la qualité de l'eau : Aquaprev, pour prévenir les expositions et déterminer comment les réduire, Triklorame pour réaliser des mesures in situ, et le dispositif Prophète pour améliorer la qualité de l'air.

  • Description et informations techniques
    • Référence INRS

      Anim-082
    • Durée

      5 min 51
    • Année de publication

      2017
    • Crédits

      Philippe Rouault
    • Producteur

      Kino
    • Objectif

      - Promouvoir la démarche globale de prévention à la trichloramine.
      - Conseiller et orienter les pratiques des gestionnaires de piscine et prescripteurs pour limiter la formation de NCl3 et l'exposition des salariés.
      - Susciter l'acquisition des outils. Encourager leur utilisation