Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. INRS
  3. Activités de recherche
  4. Besoins d’études épidémiologiques sur les effets de l’exposition à de(s) perturbateur(s) endocrinien(s) en Entreprises (rubrique sélectionnée)

Besoins d’études épidémiologiques sur les effets de l’exposition à de(s) perturbateur(s) endocrinien(s) en Entreprises

Publication scientifique

En 2012, l’INRS a souhaité mener une réflexion sur les besoins d’études épidémiologiques sur le thème des perturbateurs endocriniens (PEs) en milieu de travail et l’identification des PEs prioritaires. A partir d’une revue de la littérature, une liste de 14 substances ou classes de substances a été établie. Chaque classe a fait l’objet d’un état des connaissances utilisé pour construire une démarche de priorisation. A partir des réponses à une liste de 9 critères (cotation à 3 niveaux), des scores ont été construits et un classement des PEs proposé. Il ressort une classe prioritaire : les phtalates (industrie des matières plastiques). Egalement, les substances utilisées particulièrement dans le secteur des cosmétiques (parabènes, 4-nonylphénol, filtres UV, phtalates) et le bisphénol A sont repérés comme des molécules pertinentes à étudier prioritairement. A noter que le nombre de salariés potentiellement exposés dans ces secteurs professionnels se présente élevé (environ 300 000 salariés). Les PEs ont été peu étudiés dans le milieu professionnel.

  • Fiche technique

    Fiche technique

    • Année de publication

      2014
    • Langue

      Français
    • Discipline(s)

      Epidémiologie
    • Auteur(s)

    • Référence

      Note Scientifique et Technique de l'INRS, mars 2014, NS 323, 196 p
Disciplines de recherche
Epidémiologie
Etudes Publications Communications