Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Presse
  3. Expositions aux champs électromagnétiques (rubrique sélectionnée)

Expositions aux champs électromagnétiques

L'INRS effectue des mesures

L’INRS et les Centres de Mesures Physiques des CARSAT ont réalisé des mesures des valeurs d’exposition des salariés aux champs électromagnétiques. 8 familles d’équipements ont été identifiées comme émettrices de ces champs et 7 d’entre elles sont susceptibles d’exposer les opérateurs à leur poste de travail à des valeurs supérieures à la Valeur Déclenchant l’Action*.

* Valeur qui correspond au déclenchement d’une action de prévention au sein de l’entreprise.
L’employeur doit alors contrôler et réduire les risques chez ses travailleurs.

Les applications industrielles basées sur les propriétés physiques des champs électromagnétiques se
sont multipliées au cours des dernières années. 8 familles d’appareillages particulièrement
émettants ont été repérées par l’INRS et les CARSAT. Ils sont utilisés pour l’électrolyse industrielle, la
soudure et la fusion électrique, le chauffage par induction, le chauffage et le soudage par pertes
diélectriques, la magnétisation et la démagnétisation industrielle, la magnétoscopie, le chauffage et le
séchage industriels par micro-ondes ainsi que le fonctionnement d’IRM ou RMN.

Les mesures effectuées sur ces catégories d’équipement ont montré que les opérateurs qui les
manipulent peuvent être exposés à des intensités de champs électromagnétiques supérieures à la
VDA (à l’exception de la famille IRM/RMN). Dans la plupart des cas, la seule démarche de prévention
rencontrée en entreprise consiste à éloigner le plus possible le poste de travail de la source
d’émission. Il faut cependant souligner que les fours à micro-ondes et les presses hautes fréquences
sont équipés d’un blindage par les fabricants et que dans le cas des presses à souder les bâches, une
solution originale pour limiter les expositions consiste à utiliser un patin de masse, système qui permet
de diminuer la surface rayonnante.

Ce travail pionnier en Europe, qui a consisté à estimer le parc de machines rayonnantes et à réaliser
un bilan aussi exhaustif que possible des expositions industrielles aux champs électromagnétiques,
est une première étape. En effet, les mesures vont se poursuivre pour compléter les données
concernant certaines familles (magnétiseurs, chauffage par micro-ondes…) qui recouvrent des
équipements de puissance et de dimension très variables. À terme, ces travaux donneront lieu à la
réalisation d’un guide de bonnes pratiques à l’usage des entreprises qui leur permettra d’identifier
sans mesure les dispositifs à risque, d’évaluer les probabilités de dépassement de la VDA et de
mettre en place des actions de prévention.

Contact

Attaché de presse - Antoine Bondéelle - antoine.bondeelle@inrs.fr - Tél. 01 40 44 14 40 www.inrs.fr

Mis à jour le 25/05/2011