Acces rapides :
DOSSIER :

Valeurs essentielles et bonnes pratiques

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Démarches de prévention
  3. Valeurs essentielles et bonnes pratiques
  4. Ce qu'il faut retenir (rubrique sélectionnée)

Valeurs essentielles et bonnes pratiques en prévention

La démarche de prévention des risques professionnels relève d’obligations réglementaires. Elle s’appuie sur la mise en place d’une politique de prévention, qui repose sur le respect des personnes, la transparence dans la mise en œuvre et le dialogue social. Des bonnes pratiques facilitent la mise en œuvre d’une telle démarche de prévention en entreprise.

3 valeurs essentielles

Une démarche de prévention des risques professionnels se construit en impliquant tous les acteurs concernés et en tenant compte des spécificités de l’entreprise. Elle doit être guidée par trois valeurs essentielles.

La personne

L’employeur, l’encadrement et les salariés sont impliqués dans la démarche de prévention des risques professionnels. Les méthodes de management utilisées doivent être compatibles avec une éthique du changement qui respecte la personne.

La transparence

La maîtrise des risques implique pour l’employeur et l’encadrement :

  • l’affichage des objectifs visés (en matière d’amélioration de la santé, de la sécurité et des conditions de travail),
  • l’engagement et l’exemplarité du chef d’entreprise et de l’encadrement dans la mise en œuvre de la démarche de prévention (implication personnelle et mise à disposition des moyens nécessaires),
  • la prise en compte de la réalité des situations de travail,
  • la clarté dans la communication sur la santé et la sécurité au travail.

Responsable prévention expliquant une campagne de sécurité sur une plate-forme logistique

Le dialogue social

L’adhésion du personnel est une condition indispensable dans la mise en place d’une politique de prévention des risques. Cela implique d’associer les salariés et les instances représentatives du personnel (CHSCT et délégués du personnel) lors de la mise en œuvre de celle-ci.

Analyse d’un poste de travail par l’équipe de prévention et l’opératrice de production

Des bonnes pratiques

Les bonnes pratiques pour prévenir les risques professionnels se résument à 8 points majeurs. Il s’agit d’actions à mettre en place dès le lancement d’une démarche de prévention en entreprise.

8 bonnes pratiques à adopter pour prévenir les risques professionnels

  • Intégrer la gestion de la santé et de la sécurité au travail dans toutes les fonctions de l’entreprise (achat, étude, production…)
  • Harmoniser la politique de la santé et de la sécurité avec les autres politiques de l’entreprise (ressources humaines, qualité, environnement, production, gestion financière…)
  • Développer l’autonomie de l’entreprise en matière de prévention
  • Favoriser une approche pluridisciplinaire (technique, humaine et organisationnelle)
  • Faire de l’identification et de l’évaluation a priori des risques un élément majeur de la politique de santé et de sécurité au travail
  • Intégrer la prévention dès la conception des lieux, des équipements, des postes et des méthodes de travail
  • Analyser les accidents du travail et les maladies professionnelles en remontant aux causes les plus en amont
  • Améliorer la politique de maîtrise des risques et faire évoluer les valeurs de base de l’entreprise
Pour en savoir plus
Mis à jour le 27/01/2015
Formations INRS