Accès rapides :

Nouveaux embauchés

Sommaire du dossier

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Démarches de prévention
  3. Nouveaux embauchés
  4. Le rôle du tuteur (rubrique sélectionnée)

Le rôle du tuteur

L’employeur confie la mission d’accueillir les nouveaux arrivants à une personne maîtrisant l’activité et l’organisation de l’entreprise, et tout particulièrement l’activité liée à la situation de travail du nouvel embauché. Il s’assure que cette personne, appelée accueillant ou tuteur, a la disponibilité et les compétences, y compris pédagogiques, nécessaires pour assurer sa mission.

Le tuteur s’entretient avec le nouvel embauché sur ses formations et son parcours professionnel, évalue ses connaissances et savoir-faire face à ces différentes situations et repère les domaines nécessitant  des acquisitions de connaissances complémentaires.

 

Pour exercer son rôle, le  tuteur doit avoir les compétences en santé et sécurité au travail, disposer du temps nécessaire et des outils adaptés.

A l’issue de l’accueil, le nouvel embauché saura repérer les dangers et  analyser les risques qu’il rencontrera en exerçant les tâches qui lui seront confiées. Le tuteur doit l’aider dans cet apprentissage et peut, pour cela, s’appuyer sur l’outil TutoPrév'.

La formation du tuteur

La formation des accueillants en santé et sécurité au travail n’est ni définie, ni encadrée par la réglementation . Son organisation permet aux accueillants de prendre en charge dans des conditions satisfaisantes l’accompagnement des nouveaux embauchés, apprentis ou stagiaires en matière de santé et sécurité au travail.
Plusieurs caisses régionales (Carsat, Cramif, CGSS) animent des  formations qui s’appuient sur un référentiel national de formation en santé et sécurité au travail (une journée).

Au-delà de cette formation, il est du ressort du chef d’entreprise de s’assurer de l’actualisation des compétences des accueillants.

 

 Pour en savoir plus
Mis à jour le 20/11/2018