Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Deux nouvelles publications sur les risques infectieux (rubrique sélectionnée)

Deux nouvelles publications sur les risques infectieux

Vêtements de protection contre les risques infectieux

Lorsqu’il subsiste un risque infectieux après la mise en place des mesures de protection collective, des vêtements de protection peuvent être nécessaires. L’INRS publie deux brochures sur le sujet, l’une s’adressant à toutes les entreprises concernées et l’autre destinée aux soignants. Trois questions à Isabelle Balty, experte en risques biologiques à l’INRS.

Qu’est-ce que le risque infectieux ?


Une infection fait suite à la pénétration et à la multiplication d’un micro-organisme (bactérie, virus, champignon ou parasite) pathogène dans le corps. Cette contamination peut se faire par inhalation, contact avec la peau, ingestion ou par inoculation, (coupure, piqûre d’insecte, piqûre avec une seringue usagée…). Ce risque concerne de nombreux secteurs tels que les métiers de la santé, les métiers au contact des animaux, des déchets, des eaux usées ou les laboratoires de biologie. Le choix des équipements de protection individuelle dépend de l’évaluation des risques. Outre des gants de protection, un appareil de protection respiratoire et des lunettes masques ou une visière, il peut comporter un vêtement de protection.


Comment choisir ses vêtements de protection contre les risques infectieux ?


Tout d’abord, font partie des vêtements de protection les combinaisons, mais aussi les tabliers, les manchettes, les surchaussures ou les surbottes. Ces vêtements doivent répondre à des exigences sur la résistance des matériaux d’une part,  et d’autre part, sur le vêtement complet prêt à l’usage. Ces exigences sont inscrites dans la norme EN 14126 qui, elle-même, renvoie vers d’autres normes décrivant les essais nécessaires pour mesurer les performances des vêtements. La brochure Vêtements de protection contre les risques infectieux (ED 143) aide l’employeur à les choisir en expliquant quelles sont les caractéristiques essentielles évaluées dans la norme EN 14126. Cette brochure s’adresse aux employeurs de tous les  secteurs concernés par le risque infectieux.

 

Que présente la brochure Prise en charge des patients atteints d’infection liée à un risque épidémique ?


La brochure Prise en charge des patients atteints d’infection liée à un risque épidémique  (ED 6306) s’adresse quant à elle uniquement aux hôpitaux et aux services qui prennent en charge des patients atteints d’une infection potentiellement contagieuse et grave, comme ceux atteints d’une fièvre hémorragique virale telle que la maladie à virus Ebola.  Ces maladies se transmettent par contact de liquides biologiques avec la peau ou les muqueuses. La brochure, très détaillée, présente les équipements qui doivent constituer la tenue de protection des soignants et les critères auxquels ils doivent répondre. Elle insiste sur les points de vigilance lors du retrait de la tenue et propose un exemple de procédure de déshabillage.

Retirer sa tenue en toute sécurité

Certaines activités exposants aux risques chimiques ou biologique nécessitent de décontaminer la tenue avec un aspirateur avant de la retirer.
Le dépliant Retirer sa tenue de protection en toute sécurité-Décontamination avec aspirateur (ED 6166)  indique les étapes à suivre.

 

En savoir plus

Mis à jour le 05/07/2018