Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Travail de nuit et travail posté (rubrique sélectionnée)

Travail de nuit et travail posté

Deux nouveautés INRS

Quels sont les risques liés au travail de nuit et au travail posté ? Comment les prévenir ? Pour aider les entreprises à répondre à ces questions, l’INRS publie un dépliant de sensibilisation et un quizz permettant de tester ses connaissances sur le sujet.

Tout travail effectué entre 21 h et 6 h du matin est considéré comme du travail de nuit. Lorsque plusieurs équipes se relaient pendant 24 heures aux mêmes postes de travail selon un roulement prédéfini, on parle alors de travail posté.

Ces deux modes d’organisation du travail concernent aujourd’hui de nombreux salariés. Elles peuvent induire des risques spécifiques pour leur santé et leur sécurité : troubles du sommeil, syndrome métabolique, anxiété, dépression, accidents du travail, accidents de trajet…

 

Pour aider les entreprises à mieux connaître et mieux prévenir ces risques, deux nouveaux supports sont aujourd’hui disponibles.

 

Pour aider les entreprises à mieux connaître et mieux prévenir ces risques, deux nouveaux supports sont aujourd’hui disponibles.

Dépliant

Le travail de nuit et le travail posté. Quels effets ? Quelle prévention ? (ED 6305)

Ce dépliant de sensibilisation présente les principaux risques liés au travail de nuit/posté ainsi que leurs impacts sur la qualité de vie des salariés concernés.

Il détaille également les principales mesures de prévention permettant de limiter les effets négatifs du travail de nuit et du travail posté.

Quizz

Travail de nuit / Travail posté : vrai ou faux ?

Ce questionnaire propose une introduction ludique à la prévention des risques liés aux horaires atypiques.

En quelques questions, il permet d'évaluer ses connaissances sur les horaires décalés et le travail de nuit.

En savoir plus
Mis à jour le 13/06/2018