Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Mise à jour de la base de données SOLVEX (rubrique sélectionnée)

Mise à jour de la base de données SOLVEX

Mieux connaître les expositions aux solvants et aux composés organiques volatils

La base SOLVEX vient d’être mise à jour. La base, qui regroupe des données d’exposition professionnelle aux solvants et aux composés organiques volatils (COV), s’est enrichie d’informations sur près de 50 nouveaux COV utilisés en milieu de travail.

Offrir un accès simplifié aux résultats de mesures d’exposition professionnelle aux solvants et autres composés organiques volatils (COV) utilisés en milieu de travail, tel est l’objectif de la base de données SOLVEX. Cet outil unique mis en place par l’INRS recense aujourd’hui près de 370 000 données d’exposition.

La base ne cesse de s’enrichir. Lors de la dernière mise à jour, des données concernant près de 50 nouveaux COV ont été rajoutées. On y trouve, par exemple, des substances appartenant aux familles des aldéhydes, des amines et des amides.

Dans la base de données SOLVEX, il est possible d’effectuer des recherches par nom de solvant ou de composé organique volatil (ou par numéro CAS), par nom de famille, par secteur d’activité (en choisissant le code NAF approprié), par métier ou par poste de travail.

 

 

 L’INRS met à disposition du plus grand nombre cette masse considérable d’informations, afin :

  • d’aider à l’identification des principaux solvants utilisés dans un certain secteur d’activité à un poste de travail donné,
  • de suivre l’évolution au cours du temps des niveaux d’exposition,
  • de comparer les expositions relevées aux valeurs limites d’exposition professionnelle.

La base SOLVEX constitue ainsi un outil précieux d’aide à l’évaluation des risques chimiques en entreprise. Elle est mise à jour chaque année.

Les résultats présentés par SOLVEX (370 000) sont issus de campagnes de mesures effectuées depuis 1987 jusqu’en 2013 par les Laboratoires Interrégionaux de Chimie (LIC) des Caisses d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT) et des Caisses Régionales d'Assurance Maladie (CRAM) et par l’INRS. Il s’agit de concentrations dans l’air de 225 composés organiques volatils, mesurées après prélèvement et analyse de l’air sur les lieux de travail, à l’aide de techniques standardisées communes à l’INRS et aux LIC, regroupées dans la base MétroPol

Mis à jour le 15/05/2014