Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Intervenants extérieurs : leur sécurité n’est pas une option (rubrique sélectionnée)

Intervenants extérieurs : leur sécurité n’est pas une option

Un nouveau DVD de l’INRS

Si le recours à des intervenants extérieurs est une pratique aujourd’hui banale, elle nécessite une vigilance particulière en matière de santé et de sécurité. L’INRS propose un nouveau DVD intitulé « Intervenants extérieurs Leur sécurité n’est pas une option » pour sensibiliser et informer les entreprises sur cette question.

Maintenance, informatique, logistique, nettoyage, gardiennage, restauration… Une part croissante des activités des entreprises est aujourd’hui confiée à des intervenants extérieurs. Cependant, la démarche n’est pas neutre en termes de santé et de sécurité. Les études montrent que les salariés des entreprises extérieurs sont plus fréquemment victimes d’accident et de maladie. La présence de personnel, d’installations et de matériels extérieurs peut également interférer avec l’activité des salariés de l’entreprise utilisatrice, générant des risques supplémentaires pour ces derniers.

Le nouveau DVD intitulé « Intervenants extérieurs. Leur sécurité n’est pas une option » (DV 0397) a pour objectif d’attirer l’attention des entreprises concernées sur cette question. Il comprend quatre fictions de courte durée délivrant chacune un message clé de prévention ainsi que quatre reportages permettant des découvrir les initiatives concrètes mise en place par des entreprises pour améliorer la prévention des risques. Ces différents médias ont été conçus et réalisés pour être vus et compris indépendamment les uns des autres. Leurs messages respectifs sont néanmoins complémentaires et l’ensemble propose une démarche de prévention globale.

Les spots

L’escabeau : la sécurité pour tous


Il s’agit de favoriser une prise de conscience de la nécessité d’une démarche de prévention et de rappeler que la réglementation du code du travail en matière d’intervenants extérieurs s’applique à toutes les entreprises, secteur tertiaire inclus.


Le convoyeur : la sécurité n’est pas négociable


Les économies en matière de sécurité sont de fausses économies, pénalisantes à terme aussi bien pour l’entreprise utilisatrice que pour l’entreprise extérieure.

Le roi du chalumeau : l’évaluation des risques doit être actualisée


Le plan de prévention, indispensable, doit être pertinent par rapport à la spécificité des tâches à effectuer et évolutif en fonction des conditions réelles du jour de l’intervention.


La rambarde : le plan de prévention doit être opérationnel


Un plan de prévention peut tenir sur une page : l’essentiel est d’établir un document opérationnel qui évalue les risques réels et sert à ceux qui effectuent la prestation.

Les reportages

Apprendre à travailler ensemble
Afin d’optimiser la communication entre le personnel des entreprises utilisatrices et celui des entreprises extérieures, la CARSAT Normandie (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail) et l’ANFAS Normandie (Association Normande de Formation et d’Action Sécurité) ont conçu une formation commune : la formation ARP (Analyses des risques professionnels). Ce reportage présente la formation ARP mise en œuvre par l’entreprise Chevron Oronite SAS auprès de ses salariés et des salariés des entreprises extérieures.

Penser la sécurité en amont
La pratique qui consiste à établir le plan de prévention une fois les négociations commerciales terminées est source de nombreux problèmes : sous-estimation des besoins en matière de sécurité, difficultés de modification du contrat en cas d’imprévus, retards, avenants, moyens de prévention inadéquats, etc. Ce reportage présente la démarche mise en œuvre par Alcatel Submarine Networks, qui consiste à intégrer une analyse détaillée des risques et des moyens de prévention adaptés dès l’appel d’offres. Cette approche permet non seulement une prévention plus efficace, mais aussi une analyse plus fine de la prestation dans son ensemble et donc un meilleur calibrage des offres et une gestion maîtrisée lors de l’intervention.

Évaluer les risques ensemble
La rédaction du plan de prévention doit être faite par l’entreprise utilisatrice, en coopération avec l’entreprise extérieure ; mais il arrive que des intervenants extérieurs soient confrontés à l’absence de plan de prévention. Ce reportage, qui conjugue interviews et reconstitution d’une intervention, présente la démarche de Konecranes France, dont les techniciens peuvent être amenés à initier le plan de prévention via un document type d’évaluation des risques qu’ils proposent à leur interlocuteur de remplir ensemble.

Maîtriser les expositions professionnelles
La sous-traitance pose des difficultés bien particulières en matière de prévention des maladies professionnelles. Ce reportage montre ce qui a été mis en place dans une usine du groupe Solvay, à la fois en termes de réflexion en amont, et de suivi des intervenants extérieurs par le médecin du travail.

Mis à jour le 04/07/2013