Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Intégrer la prévention à la conception des aides techniques (rubrique sélectionnée)

Intégrer la prévention à la conception des aides techniques

Santé et sécurité des professionnels de l’aide à la personne

Associé à l’équipe de conception d’un dispositif médical, l’INRS a élaboré des recommandations pour prévenir les risques professionnels et en particulier les TMS lors de la conception d’une aide technique. Le fabricant Alter Eco Santé a intégré ces recommandations à la fabrication du Milo®, un dispositif de transfert et d’aide à la toilette.

Dans le secteur sanitaire et social, les accidents du travail et les maladies professionnelles  sont essentiellement dus à la mobilisation des personnes. C’est pourquoi une des mesures de prévention recommandée par le réseau Assurance maladie Risques professionnels est  la mise à disposition d’aides techniques à la mobilisation des personnes (lève-personne, verticalisateur, guidon de transfert…) visant à supprimer ou à réduire les efforts et les postures contraignantes.

Un dispositif ergonomique

Le cahier des charges du dispositif dénommé MILO® du fabricant Alter Eco Santé a intégré la prévention des troubles musculo squelettiques (TMS) encourus par les soignants. Il a notamment  pris en compte les points de vigilance identifiés par l’INRS au regard d’exigences ergonomiques : maniabilité, roues appropriées aux revêtements de sol,  calcul des valeurs maximales acceptables des efforts de tirer/pousser, dimensions et positionnement des poignées de direction et frein…

Cette coopération est une illustration de l’action menée par l’INRS pour que la prévention des risques professionnels soit intégrée dès la conception d’aides techniques. Il s’est pour cela d’ores et déjà rapproché notamment du Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées) et du Snitem (Syndicat national de l’industrie des technologies médicales).
 

Pour en savoir plus
Mis à jour le 21/03/2017