Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Informations sur l’épidémie de Zika (rubrique sélectionnée)

Informations sur l’épidémie de Zika

Une épidémie de Zika touche certains départements d’outre-mer. Où trouver les informations nécessaires ?

La maladie à virus Zika est transmise par les moustiques de type Aedes, ayant principalement une activité diurne.
Sur le continent américain, de nombreux pays sont touchés et notamment les départements français de Martinique, Guyane et Guadeloupe.

La période d’incubation après piqûre par un moustique infecté pourrait aller jusqu’à une semaine. L’infection est le plus souvent asymptomatique. Sinon elle se caractérise par une éruption cutanée avec ou sans fièvre accompagnée de douleurs (musculaires, articulaires) et de conjonctivite. Le traitement est symptomatique et la guérison intervient en quelques jours dans la plupart des cas. Cependant, des complications neurologiques de type Guillain-Barré ont été décrites.
La transmission sexuelle est possible même si elle est rare.

En cas de signes cliniques évocateurs d’une infection par le virus Zika, il est recommandé de consulter un médecin le plus rapidement possible.

L’hypothèse d’une relation de cause à effet entre la recrudescence de malformations fœtales et une infection par le virus Zika chez la mère est probable. Ainsi des recommandations pour les femmes enceintes résidant ou désirant voyager en zone touchée par l’épidémie sont accessibles sur le site du ministère de la santé :

  • Pour les femmes enceintes vivant dans les zones touchées par une épidémie Zika, il est essentiel de se protéger contre les piqûres de moustique (port de vêtements couvrants, utilisation de répulsifs en respectant les indications d’emploi, utilisation de moustiquaires imprégnées…), d’éviter tout rapport sexuel non protégé et d’avoir un suivi médical adapté.
  • Pour celles ayant le projet de se rendre dans des zones touchées, il est fortement recommandé de reporter le voyage, ou, en tout cas, de consulter un médecin avant le départ.
     

Dans les pays touchés, au-delà de la destruction les larves et des gîtes potentiels de moustiques, le Ministère de la Santé préconise pour la population générale de se protéger des piqûres en portant des vêtements longs et en utilisant des répulsifs et des moustiquaires imprégnées.
 

Des documents plus spécifiques sont disponibles sur le site de l’INPES :

Pour en savoir plus
Mis à jour le 18/03/2016