Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Enquête sur la prévention dans les commerces de proximité (enseignes de franchise) (rubrique sélectionnée)

Enquête sur la prévention dans les commerces de proximité

Exemple des enseignes de franchise

Dans le cadre de sa mission sur le secteur tertiaire, l’INRS met à disposition les résultats d’une enquête sur la prise en compte de la santé et la sécurité au travail dans le commerce à travers la franchise. Réalisée avec le cabinet Adventi, cette enquête montre une réelle connaissance des problématiques de prévention des risques professionnels, dont la prise en compte concrète est cependant variable selon les enseignes. Elle met également en évidence plusieurs leviers de prévention.

 

Le secteur du commerce de détail non alimentaire représente plus de 800 000 emplois salariés répartis dans environ 200 000 points de vente sur toute la France. Pour disposer d’une meilleure représentation de la prise en compte de la santé au travail dans ce secteur et pouvoir concevoir des actions adaptées, l’INRS a réalisé dans le cadre de sa Mission tertiaire une enquête avec le cabinet Adventi.

Les salariés de ces entreprises constituent une cible difficile à mobiliser du fait de la grande dispersion des points de vente. L’INRS a dès lors privilégié une action auprès du commerce organisé et en particulier auprès des enseignes de la franchise.

L’enquête réalisée auprès de 12 enseignes de franchise, a mis en évidence une réelle connaissance des problématiques de santé au travail dont la prise compte concrète est cependant variable selon les enseignes. Avec une sinistralité de ce secteur plus faible que la moyenne nationale, les trois grandes familles de risque qui caractérisent les accidents du travail sont :

  • les chutes de plain-pied,
  • les manutentions,
  • les violences externes (incivilités).


L’enquête a également montré que la dimension organisée de ces commerces en franchise favorise la mise en place d’actions dès la phase de conception ou de re-conception du concept commercial ou des points de vente, permettant la réduction des risques à la source. Cela amène toutefois à s’interroger sur le niveau de sensibilisation des autres commerçants. Une enquête sur le commerce dit « isolé » ne disposant pas des ressources associées à un réseau, est donc en cours de préparation.

 

Prévention dans le commerce de proximité : l’exemple de la franchise

En complément du secteur du commerce de détail non alimentaire, les enseignements de cette enquête peuvent être étendus à d'autres secteurs déployés en franchise.

En France la franchise représente 1 658 réseaux, plus de 65 000 points de vente employant près de 305 000 salariés dans de nombreux secteurs (service à la personne, sanitaire et social, banques, restauration…). La relation entre le franchiseur et ses franchisés repose sur la mise à disposition, contre rémunération, d’un concept standardisé, appelé le « savoir-faire ». Ce savoir-faire est constitué d’un certain nombre de principes et de règles que le franchiseur transmet au franchisé et dont il contrôle l’application et le respect.

L’approche prévention dans la franchise consiste à favoriser la prise en compte de la santé au travail dès la formalisation du concept puis lors de sa mise en œuvre et de son suivi. Prochainement l'INRS conduira des expériences pilotes avec des enseignes volontaires.

Pour en savoir plus
Mis à jour le 04/11/2014