Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Près de 20 doctorants impliqués chaque année dans les études de l’INRS (rubrique sélectionnée)

Près de 20 doctorants impliqués chaque année dans les études de l’INRS

Améliorer les connaissances en santé et sécurité au travail

Nanoparticules, vibrations, risques chimiques, nuisances sonores, allergies, déterminants organisationnels des accidents du travail… Autant de sujets dans lesquels les doctorants accueillis par l’INRS sont parties prenantes. Leur co-encadrement par des responsables d’études INRS et des universitaires, permet un enrichissement scientifique réciproque et une mutualisation des moyens au service de l’amélioration des connaissances en santé et sécurité au travail.

L’INRS conduit des programmes d’études et de recherche dans des domaines très variés qui couvrent la majeure partie des risques professionnels, du risque toxique au risque physique (TMS) ou psychologique (RPS). L’objectif de ces études et recherche est d’apporter des connaissances utiles à la prévention à court ou moyen terme. Un volet important de l’activité est le transfert des résultats vers les utilisateurs : entreprises, préventeurs, services de santé au travail… pour traduire les connaissances acquises en actions de formation, d’information, d’assistance.

Politique partenariale et accueil de doctorants

Près d’une centaine d’études sont conduites chaque année par l’INRS dans 21 laboratoires de recherche spécialisés. La proximité avec le terrain est l’une des caractéristiques de ces études : 40 % des projets impliquent des entreprises et des données du terrain. De plus, elles s’opèrent, pour moitié, en collaboration avec des organismes nationaux de recherche (CNRS, Inserm, Inra…) ou des universités, et des organismes étrangers homologues de l’INRS.   

 

Dans ce cadre, la politique d'accueil de doctorants à l'INRS s'est considérablement développée ces dix dernières années.

 

En 2019, 24 thèses sont en cours, dont 8 seront soutenues au cours de l'année. De plus, 6 nouveaux programmes débuteront en octobre prochain. Ces thèses, co-encadrés par les responsables d’études de l’INRS et des enseignants-chercheurs d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche sont autant d’occasion de créer des collaborations. Les doctorants sont présents dans beaucoup des thèmes traités par l’INRS, dès lors qu’il s’agit d’approfondir un sujet, de prendre du recul et de créer de nouvelles connaissances. 

Journée des doctorants

Chaque année, la journée des doctorants organisée a  pour objectif de mettre en lumière le travail de réflexion conduit dans le cadre de ces thèses, et en perspective leurs apports pour la prévention des risques professionnels.

 

« Une expérience pour ces doctorants qui découvrent la vie en entreprise et qui développent leurs capacités à inventer, réfléchir, être critique, pour permettre d’approfondir des sujets, d'acquérir des compétences nouvelles et de produire des connaissances en santé et sécurité au travail dans un objectif de prévention » a souligné Louis Laurent, Directeur des études et recherche à l’INRS, qui ouvrait les débats de la dernière journée qui a eu lieu le 26 mars.

 

21 doctorants ont répondu à la question "alors ta thèse ?" pour présenter l'avancement de leurs travaux à l'INRS, dans des domaines aussi variés que les nanoparticules, les vibrations, les risques chimiques, les nuisances sonores, les allergies, les déterminants organisationnels des accidents du travail – et ce, selon plusieurs formats, dont « ma thèse en 180 secondes ».

En savoir plus
Mis à jour le 09/04/2019