Acces rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Limiter la propagation des virus hivernaux au travail (rubrique sélectionnée)

Limiter la propagation des virus hivernaux au travail

Du lavage des mains à la vaccination, les bons gestes à adopter

Grippe, gastro-entérite ou simple rhume, le froid revient accompagné de ses maladies hivernales. Des gestes simples limitent la propagation des virus au sein de l’entreprise.

Les virus hivernaux peuvent se transmettre par la toux, les éternuements, par contact avec les mains d’une personne infectée ou par l’intermédiaire d’objets contaminés.

Dans un environnement de travail, quelques gestes simples permettent de réduire ces risques de transmission :

  • Se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon liquide, notamment après s'être mouché, avoir toussé ou éternué ou après être allé aux toilettes (le séchage devant se faire de préférence avec un essuie mains en papier à usage unique ou à l’air libre) ;
  • se couvrir la bouche et le nez avec sa manche ou un mouchoir en cas de toux ou d’éternuements ;
  • en cas d’écoulement nasal, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique ;
  • aérer régulièrement le local de travail pour renouveler l’air.

     

Comment se laver les mains

Un lavage « hygiénique » doit être exécuté de préférence avec de l'eau et du savon et répond à une technique précise :

  • mouiller les mains
  • savonner, de préférence avec du savon liquide
  • frotter les paumes, le dos des mains, l'espace situé entre les doigts
  • nettoyer les ongles en les frottant doucement contre la paume opposée
  • rincer sous l’eau courante
  • sécher avec un essuie-main de préférence en papier et à usage unique


En l’absence de point d’eau à proximité, réaliser une friction des mains avec une solution hydro-alcoolique.

Des mesures spécifiques pour certains salariés


Par ailleurs, la vaccination contre le virus de la grippe saisonnière est recommandée à certains salariés fragiles (sur avis médical), et aux femmes enceintes (quel que soit l’âge de la grossesse) ainsi qu’aux personnes souffrant d’obésité. Elle est aussi recommandée dans certains secteurs professionnels : dans les milieux de la santé pour réduire les risques de contamination au sein des établissements et dans l'industrie des voyages (personnels navigants et accompagnateurs de groupes).

Pour en savoir plus
 
Mis à jour le 08/01/2016