Accueil > Risques > Biologiques > Grippe A

Grippe A

Mettre en place un plan de continuité

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Prévenir la grippe A sur le lieu de travail pour freiner la pandémie

La grippe A (H1N1) peut toucher tous les salariés et perturber l’activité des entreprises. C’est pourquoi le plan national « Pandémie grippale » recommande aux entreprises d’établir un plan de continuité. L’objectif ? Assurer le maintien de l’activité tout en protégeant la santé du personnel grâce à des mesures d’organisation du travail, de protection et d’hygiène individuelle.

Ce dossier ne traite pas de la déclinaison du plan gouvernemental dans les activités de soins et les activités réquisitionnées au niveau national en cas de pandémie grippale.

Que sait-on sur le virus A/H1N1 ?

Apparu début 2009 au Mexique et aux États-Unis, le nouveau virus grippal A/H1N1 est, jusqu’à ce jour, peu virulent. Mais il se transmet facilement d’une personne à l’autre et se propage très rapidement.

C’est justement l’extension géographique rapide des cas – et non la gravité de la maladie – qui a conduit l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à déclarer l’état de pandémie (phase 6) le 11 juin 2009.

La durée d’incubation du virus est de 1 à 3 jours (voire 7 jours). La durée de la maladie est de 5 à 7 jours. Les personnes infectées par le virus sont contagieuses quelques heures avant l’apparition des premiers symptômes : un individu peut donc contaminer son entourage avant de savoir qu’il est malade.

Chaîne de transmission du virus grippal A/H1N1 2009
Réservoir
Homme
Portes de sorties
Sécrétions respiratoires émises lors de la toux, des éternuements et de la parole
Transmission
  • Par l’air
  • Par contact des mains portées au nez, aux yeux ou à la bouche après avoir touché des surfaces contaminées (poignées de porte, barres d’appui dans les transports en commun…), par sécrétions respiratoires
Portes d’entrée
  • Voies respiratoires
  • Muqueuses nasales, oculaires, buccales
Hôte potentiel
Homme

Quels sont les symptômes de la grippe A ?

Ce sont les mêmes symptômes que ceux d’une grippe saisonnière : fièvre élevée, toux, courbatures, fatigue intense… D’après les données actuellement disponibles, dans la majorité des cas, les malades ne présentent que des symptômes bénins et leur guérison a été rapide et complète, souvent sans l’aide d’un traitement médical. Un certain nombre de malades présente des symptômes gastro-intestinaux.

Toutefois, l’ensemble des caractéristiques de cette nouvelle grippe n'est pas connu aujourd’hui. De plus, elles pourraient évoluer dans le temps si survenait une seconde vague pandémique.

Quelles conséquences pour les entreprises ?

Outre l’impact sanitaire, une pandémie grippale pourrait perturber l’ensemble des activités sociales et économiques en raison d’un absentéisme élevé. En effet, au plus fort de la pandémie, cet absentéisme pourrait perturber non seulement le fonctionnement des entreprises, mais aussi leurs fournisseurs et leurs clients.

Comment mettre en place un plan de continuité ?

Selon le plan national de prévention et de lutte « Pandémie grippale », chaque entreprise doit anticiper et s’organiser pour pouvoir fonctionner en mode dégradé tout en assurant la protection de ses salariés.

Pour élaborer ce plan de continuité, les chefs d’entreprise sont invités à prendre connaissance des informations mises à leur disposition par les autorités.

Afin de mieux anticiper, organiser et faire connaître les dispositions de prévention prises au sein de l’entreprise, il est indispensable d’informer avant et pendant la pandémie les salariés et les principaux interlocuteurs de l’entreprise (fournisseurs, intervenants extérieurs, clients…). Pour vous aider à les sensibiliser, des affiches, des autocollants ou des animations vidéo sont proposées par l’INRS.

Recommandations pratiques pour tous

Le virus se transmet essentiellement par l’air mais aussi par contact avec des mains, des surfaces ou des objets contaminés. Comment faire pour ne pas contracter ce virus au travail ? Par des gestes simples d’hygiène respiratoire et de lavage des mains. Si, malgré ces précautions, vous ressentez des symptômes qui évoquent la grippe A, il est important de bien suivre la conduite à tenir afin de vous protéger et de protéger vos collègues de travail.

Mis en ligne le 05 novembre 2012

Haut de page

Page extraite du site www.inrs.fr Copyright © INRS