Accueil > Activités de recherche > Ventilation des espaces confinés : application au dégazage des conteneurs intermodaux.

Etude en cours

Ventilation des espaces confinés : application au dégazage des conteneurs intermodaux.

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Cette étude a pour objectif d'apporter des éléments scientifiques et techniques sur la conception aéraulique des dispositifs de ventilation destinés au travail en espace confiné. Les travaux ont principalement porté sur la prévention de l'exposition à des agents chimiques à l'ouverture, à la pénétration et au dépotage des conteneurs intermodaux. Le processus de dégazage des conteneurs a été examiné à l'aide de mesures par gaz traceur et de simulations numériques d'écoulement. Trois conditions de ventilation des conteneurs différentes ont été étudiées : ventilation naturelle, ventilation mixte et ventilation forcée.
Les essais effectués ont permis de quantifier les variations des temps de dégazage en fonction de divers facteurs comme la taille du conteneur, le taux de remplissage ou le type de chargement. Les performances de la ventilation naturelle s'avèrent très variables selon les conditions environnementales. L'utilisation d'un débit d'introduction ou d'extraction d'air mécanique, en ventilation mixte comme en ventilation forcée, permet d'accélérer fortement le dégazage. En ventilation mixte, une extraction d'air au fond du conteneur permet d'assurer un dégazage plus rapide qu'un apport d'air dans cette zone. En ventilation forcée, la rapidité du dégazage est proportionnelle au débit de ventilation mis en œuvre. Cette rapidité dépend par ailleurs principalement du choix de la position de l'introduction d'air. La position la plus favorable se situe au dessus du niveau du chargement.
Un bon nombre des résultats acquis lors de cette étude se généralise à d'autres cas d'assainissement de l'air d'un espace confiné par ventilation générale, par exemple la priorité à accorder au positionnement des entrées d'air ou l'intérêt à générer des vitesses d'air élevées qui assurent un brassage maximal du volume.

Valorisations prévues : publication dans une revue scientifique et technique.


Fiche technique

Année de lancement2011

Discipline(s) Aéraulique–ventilation-captage

Responsable(s) BRACONNIER R. , KELLER F.X.

Participant(s)

Collaboration(s) extérieure(s) CARSAT Normandie, Bretagne et Ile-de-France

RéférenceC.7/2.049

Haut de page

Page extraite du site www.inrs.fr Copyright © INRS