Sauveteur secouriste du travail, un savoir-faire

Avant, pendant et après l’accident

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Le sauvetage secourisme ne s’improvise pas. Les formations permettant d’accéder à cette fonction apprennent en effet à se comporter en sauveteur, à être vigilant, à prendre les bonnes décisions… Voici un aperçu des grandes étapes d’intervention d’un sauveteur secouriste du travail et les formations qui vous en apprendront plus.

Un sauveteur secouriste du travail (SST) intervient avant, pendant et après la survenue d’un accident du travail. Il est formé pour porter secours et sa formation doit être actualisée tous les 2 ans.

Avant l’accident

Le sauveteur secouriste du travail connaît les risques propres à son entreprise, les autres intervenants d’hygiène et de sécurité de l’entreprise (agents de sécurité, infirmerie), l’emplacement du matériel de secours (trousse de secours, défibrillateur…). Il connaît également l’emplacement et le contenu du registre d’hygiène et sécurité. Ce registre recueille toutes les observations relatives à la prévention des risques professionnels et à l’amélioration des conditions de travail, et chaque fois qu’une personne se trouve face à une situation d’incident, d’accident ou de risque.

Surtout, le SST connaît la procédure interne d’alerte aux services de secours (définie par l’entreprise) et est capable de les alerter en leur transmettant les informations nécessaires et suffisantes pour qu’ils puissent organiser leur intervention.

Pendant l’accident

Le SST a les compétences suffisantes pour se protéger lui-même, la victime et autrui. Il est capable d’alerter et de porter secours avec des gestes simples.

Après l’accident

Le SST est capable d’informer son responsable hiérarchique et/ou les personnes chargées de prévention dans l’entreprise ou l’établissement de toutes les situations dangereuses repérées.

Le SST, un professionnel formé

L’enseignement est dispensé aux sauveteurs secouristes à partir d’un programme national défini par la CNAMTS sur proposition de l’INRS. La formation SST peut être assurée, sous contrôle d’une CARSAT, CRAM ou CGSS, par des formateurs d’entreprises ou d’organismes de formation (qui sont eux-mêmes formés par ces caisses, par l’INRS ou d’autres partenaires).

Tout salarié du régime général de la Sécurité sociale peut être formé, sur le lieu et pendant la durée du travail.

Mis en ligne le 20 février 2012

Haut de page

Page extraite du site www.inrs.fr Copyright © INRS